Accueil » Social » L’après covid-19 – Les artisans dans de graves difficultés
Social

L’après covid-19 – Les artisans dans de graves difficultés

Le secteur artisanal figure parmi les plus touchés par la crise sanitaire à Madagascar. Les mesures prises au niveau national ainsi qu’au niveau international défavorisent le développement de ce secteur.

La baisse de la demande de biens artisanaux auprès du marché est très flagrante tant sur le marché local que sur le marché international. Ces biens figurent parmi les recettes en devises de l’État. La mesure prise par le gouvernement malgache de rompre ses liens commerciaux avec l’extérieur est l’un des facteurs de cette baisse.

De ce fait, les vendeurs des arts malgaches rencontrent des difficultés car la majorité des produits artisanaux est destinée à l’exportation : « Chaque jeudi, au marché de Coum , nous vendions 500 paniers Aravola avant la crise, mais maintenant nous n’arrivons à vendre que 150 paniers environ», déplore Haingo­tiana Antsoarimanana, vendeur d’arts malgaches.

Les difficultés rencontrées par les vendeurs touchent tous les acteurs dans ce domaine d’activité. Ce secteur recouvre environ deux à quatre millions d’acteurs dans notre pays. La hausse des pertes d’emplois est donc inévitable.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi