Régions

Toliara – Communales : Dédé Tomira et Roméo en pole position

Comme tout le reste du pays, Toliara vit depuis des semaines, au rythme de la campagne électorale en vue des municipales du 27 novembre. Six candidats sont en lice dans cette course : Vita Sidson Dédé de l’IRD, Edmondine Océanie (Indépendante), Faraly Majuste de l’AKFM, Roméo Achille (Indépendant), Fabien Andriamanjaka (Indépen-dant), Elie Jacques Lamarre du TIM.

Sans pour autant minimiser les chances et les atouts des autres candidats en lice pour cette élection, les noms de deux candidats sont souvent énoncés par la population, depuis le lancement de la campagne et après deux semaines d’intenses campagnes. L’affluence monstre lors de leurs déplacements et meetings est la preuve tangible de cette avancée. Il s’agit de l’opérateur économique Vita Sidson Dédé dit Dédé Tomira, et du jeune Roméo Ratsimbazafy dit « Fa balike», candidat malheureux lors des dernières législatives à Toliara.

Considérés comme, les « poids lourds »’ et les favoris de cette élection, ils se livrent une guerre sans merci avec leurs affiches géantes et les voitures sonorisées.

Dans ses discours, Roméo laisse entendre qu’il fera tout pour rétablir l’image attrayante de cette ville afin de séduire surtout les investisseurs pour qu’ils s’implantent à Toliara. Ainsi, les jeunes chômeurs y trouveront leurs comptes.

Il joue la carte de la jeunesse et de la maturité pour réaliser son rêve, mais exige en même temps l’assainissement de la mairie et de la voirie, pour que les contribuables en tirent avantages. Après avoir raté de peu les législatives de juin, il brigue cette fois-ci la place du premier magistrat de la ville. Pour ce faire, il a renouvelé tout son staff car ces derniers étant politiquement trop jeunes et inexpérimentés, ont été pointés du doigt comme cause de son échec. Dédé Tomira mise également sur les jeunes et surtout les sportifs qu’il considère comme l’avenir de cette ville. Mais son tempérament de rassembleur pourrait jouer en sa faveur dans une arène où le charisme et le savoir-faire sont de règle. Son slogan est clair. « On va changer pour de bon pour le développement de Toliara ». Il affirme que cette ville a besoin d’une personne intègre pour la gouverner, une flèche contre les jeunes sans expérience.

Soutenu par différentes associations de jeunes cadres, il entend rassembler tout le monde dans son sillage. À part son association Toliara Miharo Raiky ou Tomira, Dédé, en tant que candidat naturel de l’IRD, est soutenu par le Tgv local et ses différentes associations satellites