Régions

Antsiranana – Une journée présidentielle sur le terrain

Journée marathon pour le président Andry Rajoelina qui a « délaissé » la capitale, dimanche, pour investir le Nord. Le locataire d’Iavoloha n’a pas chômé.

Se rendre compte des réalités du Nord. Le président de la République, Andry Rajoelina, est allé au contact de la population sur terrain pour constater de visu le fonction- nement de certaines infrastructures et structures à Antsiranana. Une visite en deux temps. La première étape qui a eu lieu dans la matinée a permis au Président, accompagné de deux membres du gouvernement et des élus ainsi que de ses proches collaborateurs, de procéder au lancement de différents projets. Une visite, qui s’inscrit, selon lui, dans la volonté du gouvernement qu’il dirige de faire de la capitale du Nord une ville propre et structurée. Il a indiqué que des efforts restent encore à faire, pour qu’Antsiranana retrouve son lustre d’antan.

La deuxième étape a consisté à rencontrer sur la place Ritz les Antsiranais, là où ces derniers lui ont réservé un accueil digne de son rang. L’agenda du Président étant très chargé, moins de dix minutes après son arrivée à l’aéroport d’Arrachard, le long cortège de voitures qui l’a accompagné, s’est arrêté au Pk7 où se trouve la station de traitement d’eau de la Jirama. Cette station approvisionne la ville depuis 1925. Il a également visité le bassin de traitement nouvellement construit à Sahasifotra, à Diego II. On pensait que sa taille aurait résolu le problème, mais c’est tout le contraire. Les ménages antsi-ranais endurent encore leur calvaire. Selon les explications, des gens malintentionnés ont détourné les sources de Besokatra pour arroser leurs cultures de khat. Des sanctions sévères ont été prises contre eux par les autorités locales.

Efforts éducatifs

Cette visite présidentielle a aussi été bénéfique pour le secteur éducatif. Le chef de l’État s’est rendu au collège d’enseignement général Pk3 pour distribuer des kits scolaires. Ainsi,1 818 élèves de la circonscription scolaire d’Antsiranana bénéficient de ces dons, dont ceux de l’école primaire publique Scama et le CEG Pk3. « Les élèves malgaches ne sont pas ignorants, c’est l’équipement qui leur manque», déclare Andry Rajoelina. Il a promis que les enseignants Fram du CEG qui ont assuré quatre années de service, seront recrutés dans la Fonction publique. Enfin, il a procédé à la pose de la première pierre du Lycée Manara-penitra à construire dans l’enceinte du Lycée technique professionnel d’Antsiranana.

Au stade omnisport d’Ambalavola, anciennement connu sous le nom de Mitabe, le Président a annoncé la reprise des travaux. L’infrastructure a été construite sous la Transition, mais les travaux ont été abandonnés par le régime précédent. Pourtant, 55% des travaux ont été achevés et Andry Rajoelina a demandé à l’entreprise de les terminer dans les quatre mois à venir.

« Ce stade omnisport fera l’objet d’une grande réhabilitation et sera doté d’un terrain synthétique et j’inviterai les Barea lors de l’inauguration », déclare-t-il à la Place Ritz . Une déclaration qui a reçu l’ovation de toute l’assistance.
Le président Andry Rajoelina a rappelé qu’« à plusieurs occasions, les régimes qui se sont succédé ont fait moult promesses quant à la réhabilitation de la RN 5A reliant Ambilobe-Vohémar, mais l’actuel régime va réellement procéder à sa réhabilitation, malgré certaines rumeurs. Il a également annoncé que la portion de la RN6 reliant Antsiranana à Ambanja sera achevée d’ici 2020.

Andry Rajoelina a ouvert officiellement le bureau du projet Fihariana dans le bâtiment de la Chambre de commerce, Place Joffre. Les six bénéficiaires du financement ont été présentés devant le public de la Place Ritz avec leurs projets respectifs.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter