Accueil » Faits divers » Mandrosoa Ivato – Un couple pleure leur fils victime d’accident
Faits divers

Mandrosoa Ivato – Un couple pleure leur fils victime d’accident

La  famille  et  les  compatriotes  du  défunt  manifestant  devant  le  tribunal,  à  Anosy,  hier.

Une centaine de personnes ont manifesté, hier, devant le Palais de justice, à Anosy, pour soutenir les parents de Kevin Yang, le collégien qui a été tué dans un accident de voiture.

PERDRE un fils unique fend le cœur. Les parents de Kevin Yang, un jeune chinois de 17 ans, vivent cette atroce épreuve. Il a perdu la vie dans un accident de voiture survenu en septembre, à Mandrosoa Ivato. Les circonstances de sa mort, enregistrées par la caméra de surveillance d’un hôtel, sont insupportables.

Les procédures judiciaires visant à élucider l’affaire ont été renvoyées pour la seconde fois aux enquêteurs, à cause des supposées preuves que la présumée détiendrait.

Hier après-midi, les parents de la victime et leurs compatriotes et les camarades de classe de la victime se sont réunis pour une manifestation pacifique, devant le palais de la justice, à Anosy. Ils ont brandi des banderoles écrites en mandarin et des photos de Kevin avec une phrase « Justice pour Kevin Yang ». La mère du défunt ruisselait de larmes en s’exprimant devant la presse. D’après son interprète, elle interpelle les dirigeants pour suivre de près l’affaire. Elle s’en remet également à l’État et à la Justice malgache.

La collision s’est produite précisément le 23 septembre. Le garçon roulait à moto pour rejoindre son collège. L’enregistrement d’une caméra de surveillance montre que son deux-roues a été projeté un peu plus loin sur l’asphalte.

Responsabilité

Puis, un 4×4, une Toyota, arrivant en sens inverse a brusquement freiné et n’a pu s’immobiliser qu’après quelques mètres, sur sa gauche. Des photos prises par des témoins oculaires révèlent que le collégien était inerte sous le marchepied de la Toyota. Il est décédé sur le coup. « Un groupe de facebookers a répandu des explications, selon lesquelles le garçon a été heurté par une Starex avant de se jeter sur le 4×4. Or, ce serait une manœuvre dilatoire pour échapper à la responsabilité et à la justice », a-t-on indiqué.

« L’existence de certaines preuves sur la personne suspectée devra encore être examinée. Après cela, l’affaire sera de nouveau transférée au parquet. La famille se soumet à toute organisation et à la procédure, même si c’est longue », souligne l’avocat des parents de Kevin, Me Setra Rabelaza.

« Certaines personnes s’efforcent de véhiculer une autre version de ce qui s’est exactement produit. Mais, c’est au ministère public d’enquêter. C’est également l’objectif de cette manifestation, ils [les ressortissants chinois] réclament la vérité sur la mort de Kevin », ajoute-t-il.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter