Accueil » Social » Coronavirus – Pas de rebond épidémique constaté
Social

Coronavirus – Pas de rebond épidémique constaté

En  une  semaine,  les  chiffres  sur  la  situation du  coronavirus  se  stabilisent.

Durant les trois jours où l’évolution du coronavirus n’est plus rapportée quotidiennement, le rebond épidémique n’est pas observé. Les chiffres se stabilisent. Le Centre de commandement opérationnel (CCO) Covid-19 a rapporté, samedi, cent trente-et-un nouveaux cas sur deux mille six cent tests effectués, entre le 10 et le 16 octobre. Soit, 5% de taux de positivité. Les cinquante trois cas sont notifiés, entre le 14 et le 16 octobre. Entre mercredi et vendredi, un porteur du virus est décédé à Analamanga, rapportant à deux cent trente-huit, le nombre des personnes ayant succombé au coronavirus, depuis le mois de mars, début de l’épidémie.

Les porteurs du virus sous traitements sont, par ailleurs, de moins en moins nombreux: trois cent cinquante-sept, à la date du 16 octobre. Les seize présentent des formes graves et sont pris en charge dans les hôpitaux de Fianarantsoa, d’Antananarivo, et de Toliara. Au moins quatorze régions ont des cas actifs: Analamanga, Diana, Sava, Melaky, Alaotra Mangoro, An tsiranana, Menabe, Atsimo Andrefana, Matsiatra Ambony, Boeny, Vatovavy Fitovinany, Amoron’ i Mania, Vakinankaratra et Anosy. Diana et Analamanga sont, jusqu’ici, les régions qui enregistrent le plus de cas.

Relâchement

En une semaine, Diana a connu trente-et-un nouveaux cas, tandis que vingt-deux sont notifiés à Analamanga. Les patients déclarés guéris, par ailleurs, augmentent: deux cent vingt- trois, en sept jours, selon le CCO-Covid-19. Ils représentent, 96% des personnes testées positives depuis le mois de mars.

La professeure Hanta Marie Danielle Vololontiana, porte parole du CCO Covid19 déplore le relâchement des mesures sanitaires. « De plus en plus de personnes ne portent plus de masque. Le fait que le rapport des cas de Covid-19 ne s’effectue que toutes les semaines, ne signifie pas que nous sommes hors dangers. Les mesures sanitaires sont toujours en vigueur. L’épidémie n’est pas encore éliminée », lance-t-elle. Elle évoque dans son intervention, samedi, le renforcement des dispositifs en France, après la deuxième vague de l’épidémie. Elle encourage tout le monde de porter un masque, surtout, dans un endroit non aéré, de laver les mains régulièrement avec du savon et de respecter la distance physique de un mètre.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi