Economie

Secteur maritime – Faible représentation de la gente féminine

Moindre contribution de la femme à tous les niveaux des métiers de la mer. C’est le constat exposé par le capitaine de vaisseau Jean Edmond Randrianan­tenaina, directeur général de l’Agence Portuaire Maritime et Fluvial (APMF), hier à Alarobia, lors de l’annonce de la célébration nationale de la journée des gens de mer ainsi que de la journée mondiale de la mer. L’événement qui se tiendra à Toamasina la semaine prochaine a pour ambition de revaloriser l’autonomisation des femmes dans la communauté maritime. « Près de cinq mille marins sont recensés dans tout le pays. Un peu moins de trois cent sont des officiers. Sur ces trois cent officiers, on ne compte que trois femmes. Raison pour laquelle nous allons axer la thématique de la célébration sur la revalorisation de la gente féminine », explique le directeur général de l’agence. Une façon pour ce responsable d’avancer les objectifs imposés par l’association Womesa. Association qui rassemble toutes les femmes marins en Afrique et qui s’applique à renforcer la capacité des femmes travaillant dans le secteur maritime.