Economie

Récompense – L’entreprise Ny Manjary sacrée startup de l’année

La révélation des candidates malgaches pour la Southern African Startup Awards s’est faite par la consécration de l’entreprise de Stannie comme startup de l’année.

C’est grâce à son entreprise œuvrant dans la production et commercialisation de fruits, légumes et condiments séchés que Stannie est primée lors de la remise des prix à six entrepreneures qui représenteront Madagascar à Johannesbourg. De son vrai nom Stannie Avotriniaina Voniarimanana Rameliarison, elle est à la tête de son entreprise « NyManjary » sacrée « Startup de l’année » pour Madagascar dans le cadre de la compétition Southern African Startup Awards. Cette compétition, d’abord locale a récompensé six entrepreneures, toutes des femmes, qui vont concourir par la suite avec d’autres startuppers de toute la sous-région de l’Afrique australe. Pour Stannie, son entreprise Ny Manjary désormais « startup de l’année », est une consécration personnelle qu’elle partage avec les huit collaborateurs dans l’entreprise. Selon le témoignage qu’elle a accepté de livrer, « L’origine de l’entreprise en fait c’était un souci personnel, je devais manger cinq fruits et légumes par jour à cause de mon avitaminose. Vu que je n’aimais pas les légumes, j’ai dû trouver une solution pour avoir du litchi toute l’année, puisque j’aimais bien les litchis. Et j’ai commencé à en sécher et lorsque les gens aimaient ça, c’est-à-dire les fruits séchés, j’ai décidé d’en faire une entreprise ». De là commençait alors l’aventure entrepreneuriale consistant à faire sécher des fruits pour pouvoir les conserver tout en les rendant comestible dans une plus longue durée.

Implication personnelle

Le périple de la compétition mettait en jeu cinquante-huit idées d’entre- prise. Dix d’entre elles sont sélectionnées. Les porteuses respectives de ces idées d’entreprises qui se sont toutes déjà concrétisées à l’heure actuelle se sont retrouvées face au public mercredi dernier. C’est à six d’entre elles que les prix sont attribués comme la startup en Fintech, la startup en Agroalimentaire, la révélation féminine et autres. Ny Manjary, l’entreprise de Stannie est alors désignée « Startup de l’année » après que toutes les compétitrices ont présenté sur vidéo et sur scène leurs activités respectives. « C’était juste par coïncidence car j’avais besoin de nutriments pour le corps et je suis dans l’agroalimentaire dans mes études donc voilà », confie Stannie lorsqu’elle est interrogée sur sa résolution à poursuivre la voie dans le séchage des fruits et la commercialisation de ceux-ci.

Dans son équipe de huit personnes, Stannie travaille avec six hommes et deux femmes. Motivée pour affronter les autres compétiteurs issus des autres pays de l’Afrique australe à Johannesbourg pour l’étape suivante, Stannie a été déjà parmi les panélistes de la conférence « Jeudi de l’entrepreneuriat » à l’Institut Français à Analakely, jeudi dernier.