A la une Faits divers

PAC – Le maire d’Antsirabe en détention préventive

Le maire d’Antsirabe placé en détention préventive. Les accusés dans une affaire de malversation financière à la commune urbaine d’Antsirabe ont été présentés au parquet du Pôle anti-corruption (PAC), hier. Sur les sept personnes mises en cause, six étaient présentes dont Paul Razanakolona, maire d’Antsirabe, suspendu par son conseil municipal, depuis la fin du mois de février. Accusé d’abus de fonction, de détournement de deniers publics, ainsi que de faux et usage de faux, le premier magistrat de la ville d’Antsirabe suspendu, son adjoint et un régisseur ont été placés en détention provisoire. Les trois autres accusés ont été placés sous contrôle judiciaire. Un autre reste introuvable, jusqu’ici. D’autres personnes présumées inculpées dans cette affaire seraient également recherchées. Les malversations financières qui ont couru de l’année 2016 à 2019 concernent plus de deux milliards quatre-cents millions d’ariary.

1 commentaire

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

  • IL EST NECESSAIRE DE RECUPERER SES FONDS DETOURNES DANS LA PLUSPART DES CAS LES FOND DETOURNES SERVENT A L’ACHAT DE FONCIER OU D’IMMOBILIER SOUVENT AU NOM DE PROCHES OU AU TRAVERS DE SOCIETES S’EST TRES FACILE DE RETRACER LA TRACIBILITE DES FONDS ET DES ACHATS …………SAISIES TOTALES DES BIEN MAL ACQUIS ET 10 ANS D’INEGIBILITE CELA VA CALMER LES ARDEURS DES AUTRES QUI ONT DETOURNES;

    une loie devrait etre adoptee par les 2 CHAMBRES pour que ceux qui ont detourne des fonds publics se denoncent et auraient des lors des sanctions plus faibles

    en france les fraudeurs aux impots ont eu 3 ans pour se denoncer regulariser leur situation avec des amendes et eviter
    la case PRISON