Régions

Mahajanga – Des jeunes sportifs initiées à l’entrepreneuriat

La gestion d’une discipline sportive peut être professionnalisée. Une formation sur l’entrepreneuriat et les métiers pour le sport a ainsi été organisée.

La deuxième édition des séminaires régionaux, sur les « métiers du sport et l’entrepreneuriat » organisés par la Maison du sport à Madagascar, a pris fin hier.

La cérémonie de clôture a été a marquée par la remise des certificats aux quarante participants issus des régions Boeny, Betsiboka et Sofia, à la Maison des jeunes Barday à Ampasika.

Cette activité est financée par l’ambassade de France avec l’appui technique du ministère de la Jeunesse et des sports et l’Académie nationale des Sports d’Ampefiloha Antananarivo.

« Je suis satisfaite des résultats. Les participants sont des futurs leaders sportifs modèles qui peuvent créer un dynamisme autour d’eux. La série de formations qu’ils ont acquises durant les cinq jours est suffisante pour avoir une idée concrète de l’entrepreneuriat avec le sport. Ils pourront même créer un emploi car c’est aussi le but de ce séminaire », a expliqué la présidente de la Maison du sport à Madagascar, Anny Andrianaivonirina.

L’année prochaine, une autre édition à Mahajanga sera organisée pour de nouveaux jeunes capitaines et leaders sportifs.

« Nous comptons sur vous pour créer votre équipe, car vous avez désormais la capacité de manager une équipe. Il est temps de mettre en pratique vos acquis », a indiqué le consul honoraire de France à Mahajanga.

Le Préfet de Mahajanga, Lahanaina Fitiavana Ravelomahay, a aussi confirmé que les participants sont favorisés parmi les cinq cent mille jeunes dans le Boeny. « Vous avez été sélectionnés parmi de nombreux jeunes et vous avez de la chance d’avoir suivi ce genre de séminaire», a déclaré le Préfet.

Débouchés

À l’unanimité, les participants ont souligné l’importance de cette formation. « Nous avons pu acquérir de nouvelles expériences sur le sport et ses différents avantages. Avant, on manquait de repère et on était perdu avec certains préjugés. Personnellement, j’ai pratiqué le sport sans tellement connaître les débouchés et les métiers qu’on pourrait en exercer », a déclaré la porte-parole la volleyeuse Chantal Soazara, lors de son discours.

Les quatorze formateurs évoluant dans l’entrepreneuriat ou dans les métiers du sport ont partagé leurs expériences à ces jeunes, dont le Dr Haja Randriambeloson, sur la santé reproductive, le Dr Rivah Rakotonirina, directeur régional des Sports du Boeny, sur la médecine du sport, ainsi que l’ancienne candidate aux présidentielles Eliana Bezaza, le maire par intérim Emilson Ravelomanantsoa, qui a exposé sur la monographie de Mahajanga et le paradigme, Bako Ratsifandriha­manana, ancienne internationale de natation et professeur en gestion de projet.
Les jeunes ont été aussi formés sur la législation sportive et l’éducation civique. Les participants sont issus de différentes disciplines, à savoir l’athlétisme, le volley-ball, le basket-ball, le football, la danse, de le handball ainsi que la boxe, et l’aïkido.