Chronique

Géologie – Naissance d’une île

Le très beau livre-album tout en couleurs « La Réunion, fruit d’une passion » de Serge Gélabert donne de précieuses indications sur ce qui s’est passé il y a quelques millions d’années, et a abouti à la formation de l’île voisine. Le vulcanologue Maurice Kraft évoque les phénomènes volcaniques ayant précédé la naissance de l’île : « Elle repose à moins de 4 000 mètres sur le fond de l’océan Indien occidental, où son diamètre atteint 240 km. Dans le cadre de la tectonique des plaques, un tel massif volcanique est qualifié d’interplaque. Il est probablement dû à une montée de magma profonde perçant la plaque africaine épaisse d’une quarantaine de kilomètres tel un chalumeau trouant une tôle de fer ».

Ainsi La Réunion est en fait un gigantesque cône reposant sur une base située à 4 000 mètres de profondeur. Elle a été constituée par un écoulement de magma qui a duré des millions d’années et dont le volume théorique devrait être environ de 85 000 milliards de mètres-cubes. Il est difficile de fixer le moment où se situe le début des phénomènes volcaniques submarins. Il est permis de penser qu’ils remontent à

une période comprise entre cinq et dix millions d’années avant nous. L’émergence s’est produite à une ère que l’on peut raisonnablement estimer avoir précédé la nôtre de deux millions d’années. La période de post-émergence a débouché progressivement sur la naissance du massif du Piton des Neiges, qui a constitué la structure volcanique la plus ancienne de l’île, en même temps que la pièce la plus importante de sa charpente.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter