Océan indien

Crash du Cessna – Le pilote toujours entre la vie et la mort

Tandis que les médecins réunionnais du CHU Sud mettent tout en œuvre pour maintenir en vie le pilote de l’avion qui s’est crashé mercredi matin, au volcan, une autre équipe médicale apporte un indispensable soutien psychologique au passager, légèrement blessé. À aucun moment du drame il n’a perdu connaissance et il lui faut désormais surmonter le chagrin d’avoir perdu son épouse et sa cousine.

Le couple est originaire du Vaucluse et séjournait, en vacances, chez sa cousine installée à La Réunion. Le pilote, Vincent Bouget, victime de multiples fractures est toujours plongé dans le coma. Tandis que les deux blessés qui ont survécu à l’accident sont confiés au corps médical, les services chargés de deux enquêtes sont à pied d’œuvre.
Vers 7 heures hier matin, un hélicoptère de la société Hélilagon a procédé, par hélitreuillage, à l’enlèvement de l’épave. Une opération délicate, réalisée avec le concours des gendarmes de la brigade des Transports aériens et leurs collègues de la compagnie de Saint-Pierre.

L’épave du Cessna 172 a été acheminée par les airs jusqu’au parking Foc-Foc, pour être ensuite placée sur un semi-remorque. Après démontage des ailes, le convoi exceptionnel, escorté par des gendarmes motocyclistes, afin de faciliter son passage dans les lacets de la route du volcan, a ensuite rejoint les locaux de l’aéroclub du Sud Adam de Villiers, pour être entreposé dans un hangar. L’épave est désormais à la disposition des enquêteurs.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter