MÉDECINE TRADITIONNELLE - L’engouement s’accentue


La médecine traditionnelle est une autre solution pour la santé. Elle commence à gagner du terrain dans la Grande île. La célébration de la journée africaine de la médecine traditionnelle s’est tenue, vendredi, à Anosy. Les Tananariviens sont venus nombreux pour assister à cette célébration. La salle de conférence du PLAN Anosy a été pleine. Des acteurs dans ce domaine sont venus exposer leurs produits et leurs activités. Des médecins traditionnels ainsi que des producteurs de médicaments artisanaux, qui ont proposé leurs produits à la vente, ont été aperçus sur place. La médecine traditionnelle intéresse tout le monde et cela est confirmé par les organisateurs de la célébration. «On peut dire que les malgaches commencent à revenir aux sources. Ils commencent à utiliser davantage de produits locaux pour se soigner», explique Josephin Andriandrainarivo, président de l'Association Nationale des Tradipraticiens de Madagascar (ANTM). On constate que les malgaches utilisent des méthodes traditionnelles pour se soigner en utilisant des produits issus de la médecine traditionnelle dans le massage ou l’utilisation de tisanes ou « tambavy », pour ne citer que cela. « On peut dire que 80 % des malgaches ont recours à la médecine traditionnelle pour se soigner», indique encore le président de l’ANTM. Également, la médecine traditionnelle est associée avec la médecine moderne. En effet, des maladies ne peuvent être guéries par le seul recours à l’une ou l’autre de ces deux catégories de médecine. C'est dans ce cas qu'on devrait utiliser les différentes méthodes. Les tradipraticiens lance un appel à l'Etat afin que ce dernier réponde à leurs demandes qui sont principalement axées sur la réforme du système leur autorisant l’ouverture de centres de traitement spécifiques à la médecine traditionnelle et la mise en application des décrets relatifs à cette dernière.
Plus récente Plus ancienne