COOPÉRATION - Première mission économique et commerciale spéciale en Israël


La Chambre de commerce et d’industrie Israël et Madagascar a décidé de renforcer la coopération avec celle de Mahajanga. Elle s’est constituée afin de faciliter et de développer les relations commerciales, socioculturelles et techniques entre Israël et Madagascar. A l’issue de sa création il y a cinq mois à Antananarivo, la première Mission économique et commerciale (MEC) en Israël, de la Chambre de commerce et d’industrie Israël et Madagascar (Ccisma), a été officiellement présentée, hier, dans les locaux de la CCI de Mahajanga (Ccim). La Ccisma organisera ainsi une mission, du 29 octobre au 8 novembre, à Tel Aviv en Israël. Ce, dans le cadre de la promotion des produits Vita Malagasy. « Les objectifs sont d’informer les opérateurs économiques nationaux sur la Ccisma et son rôle. Mais surtout d’encourager la participation active des entreprises et des opérateurs économiques de toutes les régions, dans le but de promouvoir le label national. Nous avons invité la Ccim pour participer à cette MEC car elle possède des potentialités économiques à développer », lance le secrétaire général de la Ccim, Eric Andriampara. « Pourquoi Israël ? Parce qu’il possède un marché de six cent millions de personnes, depuis l’Afrique du Sud jusqu’au Moyen-Orient et même en Europe dont la France et aux USA. L’intérêt n’est pas seulement un échange avec les seuls Israéliens, mais aussi avec leurs partenaires. L’objectif est leur portefeuille commercial. Israël est un pays situé au Moyen-Orient qui a connu une évolution économique remarquable au cours des dernières décennies. Le pays a réussi à développer une économie prospère grâce à son orientation vers l'innovation et la technologie. Il consacre un budget important pour le secteur de la haute technologie, en particulier, dans les domaines agricoles, de l'informatique, des télécommunications et de la biotechnologie», résume Eric Andriampara, durant son intervention.

Opportunité

« Cette coopération et cette mission économique et commerciale sont une opportunité des affaires et une offre importante qu’il ne faut pas ignorer », spécifie le président de la Ccim, Mourad Estratoui. De son côté, le gouverneur de la région Boeny, Mokhtar Andriantomanga, a remercié l’initiative et fortement conseillé que les agriculteurs locaux devront renoncer à la monoculture pour s’ouvrir sur d’autres pratiques pour mieux réussir. Les secteurs privilégiés et les entreprises de tous secteurs d'activités, intéressés par les relations commerciales avec Israël, sont surtout des porteurs de projets à la recherche d'investissement en Israël. La coopération porte surtout sur l’agroalimentaire dans le cadre de l’agrégation agricole, le numérique, le tourisme, la biodiversité, l’énergie, l’eau et l’assainissement, la santé, les mines, l’artisanat d’art. Israël et Madagascar entretiennent des liens diplomatiques depuis 1960. Les relations bilatérales se sont développées progressivement au fil des ans, avec des échanges commerciaux et des collaborations dans divers domaines. Madagascar importe principalement des produits chimiques et pharmaceutiques, d'équipements électroniques d'Israël, tandis que les exportations malgaches vers Israël comprennent principalement des produits agricoles, tels que la vanille, le café et toutes sortes d’épices.  Les deux pays ont également coopéré dans le domaine de l'agriculture, de la santé, de l'éducation et du développement durable. Israël apporte son expertise technique pour aider Madagascar à améliorer les cultures. Cette coopération concerne aussi l’éducation et la formation. « Les résultats suivants sont attendus : réussir à mobiliser des opérateurs économiques représentant la Ccim à faire partie de la délégation participante à la MEC, et surtout sensibiliser les opérateurs économiques à Mahajanga à adhérer à la Ccisma ainsi que renforcer la collaboration entre la Ccisma et la Ccim », termine Eric Andriampara. Opportunité spéciale En marge de cette MEC en Israël, du 29 octobre au 8 novembre, les participants auront l’opportunité spéciale d’assister à l’Agrivest, du 6 au 8 novembre. Cet événement israélien est une occasion d’être à l’avant-garde et de découvrir les dernières innovations technologiques israéliennes en matière agtech. Les « startups » seront au cœur de la communauté Agtech. Un éventail de leaders de l’industrie, experts en startups, seront présents pour partager leurs idées et discuter des innovations les plus passionnantes d’aujourd’hui.
Plus récente Plus ancienne