Accueil » A la une » Toliara – Une femme très connue abattue à bout portant
A la une Régions

Toliara – Une femme très connue abattue à bout portant

La  femme  opérateur  économique  a  été  abattue  en premier  plan  de  la  route  goudronnée.

Une grossiste de renom à Toliara a été tuée par balle juste devant sa maison à Betsingilo. Le mobile du meurtre reste pour l’heure le vol d’argent.

Elle a été tuée à bout portant alors qu’elle rentrait chez elle samedi dernier. La femme, opérateur économique, grossiste revendeur et épouse du propriétaire d’une célèbre boîte de nuit à Toliara, était seule à bord de son véhicule. Vers 18h, elle avait rejoint son domicile à Betsingilo, un fokontany de la commune rurale de Betsinjaka, séparé seulement par une route goudronnée, de la commune urbaine de Toliara. En attendant que le gardien ouvre le portail, sa voiture a été encerclée par trois individus cagoulés. Selon une source, l’un d’eux, se tenait du côté conducteur et a ouvert le feu direct sur la femme à bout portant à travers la vitre du véhicule.

C’est le fils du gardien qui a ouvert le portail et le gardien serait seulement venu au portail après avoir entendu le coup de feu. « L’un des assaillants aurait dit au gardien de revenir sur ses pas s’il ne veut pas être abattu à son tour » explique une source policière. Les trois individus auraient pris le sac de la dame et se sont enfuis à pieds du côté d’Antsihanaka, un autre fokontany voisin. « On nous a signalé qu’une attaque à main armée à été commise non loin et on a fermé rapidement notre boutique » raconte une épicière à Antsihanaka, mais personne n’aurait vu les trois individus. La famille a tenté de sauver la femme, en l’emmenant à l’hôpital mais elle n’a pu être sauvée.

Insécurité

Hier soir, ni la Police ni les éléments de la Gendarmerie n’ont voulu faire des déclarations officielles sur l’évolution ni les pistes en cours. Puisque le meurtre s’est passé dans une commune rurale du district de Toliara 2, c’est la gendarmerie qui doit s’en occuper. Le commandement territorial de la Gendarmerie explique que l’affaire est remise entre les mains de la Police. Cette dernière dit ne pas encore pouvoir livrer des informations mais attendra ce jour pour le faire. Le mobile du meurtre reste jusqu’ici le vol puisque la victime ramenait souvent les recettes de son commerce à la maison. On chuchote le vol de quelques 60 millions ariary ce samedi-là. Le gardien a déjà été enquêté ainsi qu d’autres personnes proches de la victime.

L’insécurité urbaine et en périphérie devient la coupe quotidienne des habitants de Toliara. Le fokontany de Betsingilo vient d’être desservi par une nouvelle route goudronnée, récemment inaugurée dans le cadre du projet Padeve. De nouvelles constructions en dur fleurissent et l’insécurité a été quelque peu ralentie. Mais au vu des derniers événements, Betsingilo et Betsinjaka deviennent incertains. La victime occupait une habitation en premier plan du goudron. Il n’y a aucun éclairage public, ni le long de la route goudronnée, ni dans les fokontany. Même les habitants sont sur le qui-vive malgré la mise en place de «Jama» ou sécurité villageoise. Il n’est plus conseillé de rentrer ni en cyclo-pousse, ni en bajaj, au-delà d’une heure avancée de la nuit.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter