Accueil » Politique » Sécurité – Près de mille deux cents nouveaux policiers dans les rangs
Politique

Sécurité – Près de mille deux cents nouveaux policiers dans les rangs

La  promotion  Aina  compte  cent  trente-deux  femmes dans  ses  rangs.

Des policiers opérationnels. C’est ainsi que le contrôleur général de police Fanomezantsoa Randrianarisoa, ministre de la Sécurité publique, présente les nouveaux sortants de l’École nationale des inspecteurs et agents de police (ENIAP). Baptisés promotion Aina, ils sont près de mille deux cents hommes et femmes à avoir été présentés officiellement et reçus leur grades e t insignes, vendredi, à Antsirabe.

La promotion Aina compte cent quatre-vingt dix-neuf inspecteurs de police et neuf-cent quatre-vingt dix-huit agents de police. La promotion compte cent trente-deux femmes. Bien que la plupart sont encore considérés comme des policiers stagiaires, le ministre de la Sécurité publique soutient que “par rapport à il y a dix ans, nous pouvons affirmer que le cursus de formation que vous avez suivi à l’ENIAP est suffisant pour faire face aux responsabilités auxquelles vous aurez à faire face”.

Dans son allocution à l’ENIAP, vendredi, le contrôleur général de police Randrianarisoa a rappelé que la sécurité pour tous et des forces de l’ordre proches de la population, sont inscrites en première ligne des engagements du président de la République. Le rééquipement et les nouvelles infrastructures comme les bureaux des directions régionales de la Sécurité publique, ainsi que l’objectif d’implanter des commissariats dans chaque district vont dans ce sens.

Des renforts

Le membre du gouvernement souligne, toutefois, que «tous ces efforts seront vains sans des éléments biens formés et professionnels». Selon les explications, ces dernières années, le programme de formation à l’ENIAP Antsirabe est orienté vers la devise de la police nationale qu’est «protéger et servir la population». Les droits de l’homme et la lutte contre la corruption sont ainsi des modules à part entière. Les exercices pratiques de maintien de l’ordre sont aussi multipliés, comme durant la Journée mondiale de la jeunesse à Antsirabe.

Outre la question de la formation, le ministre Randrianarisoa a, également, noté les efforts étatiques et ceux de son département, «pour que la population puisse sentir concrètement les résultats de la lutte contre l’insécurité dans son quotidien». Il cite, entre autres, les actions de policiers en uniforme ou en tenue civile dans les zones urbaines, afin de lutter contre les larcins, les cambriolages, ou encore le trafic de stupéfiants. Seulement, les faits de ces dernières semaines indiquent une forte recrudescence de l’insécurité urbaine.

Outre le comportement vis-à-vis des contribuables, c’est sur la lutte contre l’insécurité que les efforts déployés par la police nationale dans l’amélioration de la formation seront évalués. Pour rassurer la population face au sentiment d’insécurité qui reprend du terrain, le renfort des quelques mille deux-cents nouveaux policiers nouvellement incorporés et d’emblée opérationnels ne sera pas de trop.

Clôture du 60e anniversaire de la police

Les événements pour clôturer le 60ème anniversaire de la police nationale vont démarrer cette semaine. Le coup d’envoi sera donné, le 22 septembre par un don de sang qui se déroulera durant deux jours, dans la cour intérieure du ministère de la Sécurité publique. Une stèle marquant les 50 ans du commissariat central sis à Tsaralalana sera, aussi, au programme, le 23 septembre. Un culte se tiendra, ensuite, à la cathédrale d’Andohalo, le 29 septembre. Le point final à la célébration du 60ème anniversaire de la police nationale sera marqué par un cross de fraternité autour du lac Anosy et du stade Barea, suivi d’une soirée dansante.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter