Accueil » Actualités » Face à la hausse des prix – Le CFM prône la solidarité et le dialogue
Actualités

Face à la hausse des prix – Le CFM prône la solidarité et le dialogue

Le  rapporteur  général  du  CFM,  Valisoa  Razafimahatratra

Être solidaires et toujours dialoguer. Un appel dans ce sens a été lancé hier par le « Conseil du Fampihavanana Malagasy » (CFM) face à la hausse actuelle des prix de nombreux produits mais aussi celui des transports.

Relayant et confortant les différents appels et autres mises en garde déjà émis par d’autres hauts responsables étatiques à l’endroit de certains esprits malintentionnés qui ne pensent qu’à leurs seuls intérêts, le CFM, par la voix de son rapporteur général Valisoa Razafimahatratra, est également sorti de son silence. Et ce, par le biais d’un message qui s’adresse aussi à toute la nation.

Ainsi, le CFM affirme : « Nous, Malgaches, sommes aujourd’hui confrontés à des défis, une situation qui nous demande et nous oblige à être plus unis et à vivre la vraie Paix. L’insécurité, tant rurale qu’urbaine ; la pauvreté et la famine forçant les citoyens à migrer et les nombreux problèmes qui en résultent, peuvent être dangereux s’ils ne sont pas traités rapidement. L’inflation est aggravée par la hausse des prix du pétrole et la situation mondiale, ainsi que par les troubles politiques…

Nous les Malgaches sommes un, alors à qui d’autre pouvons-nous nous attendre pour organiser nos vies ?

Le gouvernement doit être remercié pour tous les efforts qui ont été et seront déployés pour alléger le sort du peuple malgache, en particulier les plus vulnérables qui sont maintenant de plus en plus nombreux, nécessitant une assistance urgente et la recherche et la mise en œuvre de mesures durables. Nous, CFM, lançons également un appel fort pour que personne ne profite des compatriotes qui sont déjà accablés par diverses difficultés. Prenons soin les uns des autres et arrêter de se disputer. Nous, CFM, encourageons toujours l’importance du dialogue et du respect mutuel : nous savons communiquer et nous écouter, pour toujours trouver des solutions communes, pour la paix et pour le développement ».

Notons que le CFM tiendra sa prochaine et avant-dernière session trimestrielle de cette année, au mois d’août prochain.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter