Accueil » A la une » Immunisation – La France reconnaît le vaccin Covishield
A la une Social

Immunisation – La France reconnaît le vaccin Covishield

Le  vaccin  Covishield  finalement  admis  en  Europe.

Le vaccin Covishield est accepté sur le pass sanitaire, en France. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) assure l’efficacité de ce vaccin.

Les personnes vaccinées avec le Covishield peuvent, désormais, entrer sans restrictions en France. Ce pays de destination principale des Malgaches vient de reconnaître l’efficacité du vaccin Covishield. « Le vaccin Covishield, dont la composition et le procédé de fabrication, sont similaires à ceux du vaccin Vaxzevria du laboratoire AstraZeneca, est, désormais, reconnu pour le pass sanitaire », peut-on lire dans le communiqué officiel, à propos de cette reconnaissance du vaccin, fait par le gouvernement français.

Le voyageur devra, cependant, compléter ses doses, pour pouvoir entrer sans contraintes en France. « Le schéma vaccinal est considéré complet, pour toute personne voyageant vers la France, après l’injection de deux doses (ou d’une dose pour les personnes ayant déjà contracté le virus) ». Ceux qui sont vaccinés avec la première dose du Covishield devront ainsi, attendre l’injection de la deuxième dose, pour être acceptés sur le pass vaccinal. Cette deuxième dose arrivera au mois d’août.

Demande d’explication

La France a mis du temps à admettre l’efficacité du Covishield, au même titre que le Pfizer, le Moderna, l’AstraZeneca et le Janssen. Au mois d’avril, ce vaccin considéré comme « un générique de l’Astraze­neca», ne faisait pas partie des vaccins homologués par l’Agence européenne du médicament.

Ce qui a déclenché de la polémique à Madagascar, à la période de la première campagne de vaccination anti-Covid. Alors que plusieurs Malgaches n’étaient pas déjà chauds à se faire vacciner contre la Covid-19, cette déclaration a envenimé les choses. Les deux cent cinquante mille doses de Covishield n’ont pas été épuisées. Même les autorités sanitaires ont été choquées. Le ministre de la Santé publique, le professeur Hanitrala Jean Louis Rakotovao a réclamé des explications de la part de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), après avoir suspendu la campagne de vaccination le 17 juin, dernier jour de la campagne.

L’OMS a toujours soutenu, l’efficacité du Covi­shield. « Le vaccin Covishield est exactement le même vaccin, en termes de qualité et d’efficacité que le vaccin actuellement produit et homologué en Europe. Mais comme le vaccin Covishield n’était pas destiné à être utilisé dans l’espace de l’Union européenne, il n’a pas été soumis pour homologation au niveau de l’Agence européenne du médicament. Ça n’enlève en rien la qualité de ce vaccin », a assuré le Dr Richard Mihigo, en charge de la vaccination à l’OMS Afrique. Et la France de déclarer que « les vaccins sont efficaces contre le virus, et notamment son variant Delta ».

Seize pays de l’Union Européenne reconnaissent, désormais, ce vaccin comme source d’immunité face au coronavirus, selon la communication de l’OMS. La France est l’un des derniers pays, membres de l’Union Européenne, à avoir donné son feu vert, après l’Autriche, la Belgique, la Bulgarie, la Finlande, l’Allemagne, la Grèce, la Hongrie, l’Islande, Islande, l’Irlande, la Lettonie, les Pays-Bas, la Slovénie, l’Espagne, la Suède et la Suisse.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter