Actualités Océan indien

Multimédia – Une semaine pour les futures élites du web

Joindre l’utile à l’agréable. L’association Webcup organise cette semaine une formation gratuite sur la création de sites web, pour les jeunes, futurs développeurs web…

Depuis déjà 7 années, l’association Webcup est reconnue pour être un acteur incontournable du rayonnement de la filière des technologies de l’information et des communications. Qu’il s’agisse de la Webcup, qui a vu le jour en 2010 dans l’Ouest ou des Startupweekend, cette association identifiée comme un «révélateur de talents» ne manque pas de susciter des vocations.
C’est dans ce sens, et parce que ce sont actuellement les vacances, qu’une session Web Elite se déroulera durant cette semaine, du 18 au 22 juillet, au cœur de la Cité des métiers de Saint-Pierre, partenaire de l’opération.
Matérialisée sous la forme d’ateliers de web développement pour les jeunes, «Web Elite» sera cette fois axé sur la création de sites web (Html5, Css3, Javascript) pour les jeunes âgés de 14 à 18 ans. Ces derniers «seront initiés gratuitement pendant 20 heures au métier de développeurs web» avec pour objectif, la création de leur premier site web.

Métiers d’avenir
Une méthode efficace et ludique pour optimiser ces vacances tout en orientant potentiellement ce jeune public vers les métiers florissants du numérique avec, la clé, une «réelle employabilité» selon l’association.
Les ateliers se dérouleront à raison de 4h chaque jour pendant cette semaine entre 9h et 13h. Ce n’est d’ailleurs pas la première opération du genre puisque plusieurs sessions d’ateliers ont déjà été programmées durant les vacances sur cette année scolaire 2015-2016. En août 2015, il y a bientôt un an, le premier d’entre eux avait attiré une quinzaine de jeunes qui avaient réussi à créer un site internet en partant de rien. Depuis, ce sont une soixantaine d’entre eux qui ont «suivi ces cours d’initiation et se sont découvert des talents dans le design». De quoi susciter des vocations parmi des jeunes qui ne rechignent pas à bosser durant leurs «congés».
À terme, l’association Webcup envisage d’étendre ce concept à l’ensemble du département. Le but : «permettre à plus de jeunes de profiter gratuitement de cette initiation au web».

© Jir