Accueil » Culture » Portrait – Aline Kaloina s’apprête à conquérir la scène musicale
Culture

Portrait – Aline Kaloina s’apprête à conquérir la scène musicale

Aline Kaloina, une jeune chanteuse à suivre de près que le public féru de musique évangélique et de variétés promet d’enchanter à travers ses compositions.

Une graine de star qui a su forger son talent auprès des plus grands, Aline Kaloina est une jeune chanteuse dont le parcours musical est à suivre. Entre passion, patience et persévérance, elle se découvre à nous.

Talentueuse, elle l’est, prometteuse, elle l’est sans doute encore plus. Du haut de ses 18 ans, la jeune Aline Kaloin a conquiert à grand pas la scène musicale. Depuis la ville d’Antsirabe d’où elle est originaire à la capitale, l a jeune chanteuse fait aussi bien preuve de persévérance que de passion pour enchanter les inconditionnels du genre évangélique, mais aussi du folk malgache. S’affirmant comme une artiste complète, Aline Kaloina est à la fois interprète, compositrice et musicienne émérite. Pluri-instru­mentiste également, elle suit ainsi la lignée de ces grands chanteurs et compositeurs originaires de la ville d’Eau comme Silo, mais aussi Bekoto du groupe Mahaleo. Ce groupe mythique qu’elle affectionne tout particulièrement d’ailleurs et pour qui elle voue aussi un grand respect depuis son plus jeune âge. Il y a deux ans, l’intemporel Dadah Rabel l’a d’ailleurs déjà prise sous son aile, lui accordant le privilège de partager la scène avec le groupe Mahaleo au palais des Sports et de la Culture Mahamasina lors de l’un de ses derniers concerts en 2019. « Ce fut un honneur qui m’a surtout permis de m’épanouir encore plus sur scène, ils m’ont accordé une confiance et une assurance pour lesquelles je leur en serais toujours reconnaissante » confie Aline Kaloina.

Une musicalité précoce

Excellente aussi bien à la guitare, qu’à la flûte, mais également au clavier, Alina Kaloina a su forger son talent à travers diverses formations, elle qui s’est initiée à la chanson depuis ses sept ans. De même, c’est à travers divers concours de chant qu’elle s’est surtout découverte aussi depuis 2016. Outre Dadah Rabel, on lui reconnait déjà aussi d’autres collaborations, à l’instar de Rado Manantena avec qui elle partage le titre sobrement intitulé « Mozika ». Plus tard, elle s’est vouée une passion particulière pour le genre évangélique, ayant été aussi l’une des membres de la chorale « Normal Gospel » d’Antsirabe. Ceci-dit, c’est sous la bienveillance du groupe Mahaleo avec lequel elle a entamé il y a de cela deux ans une tournée allant d’Antsirabe à Fianarantsoa qu’elle a vraiment pris goût à la scène. Ambitieuse, Aline Kaloina s’attelle désormais à la réalisation de son premier album, on lui reconnait ainsi déjà des compositions à écouter en ligne, comme « Sao ho nenina », mais également « Mpandresy ». Elle rajoute « Je n’ai pas encore vraiment de genre musical spécifique pour le moment, quoi que le pop-soul semble me convenir parfaitement ». L’atout majeur d’Aline Kaloina étant aussi le fait qu’elle soit polyglotte, maîtrisant déjà aussi bien le français que l’anglais, mais aussi l’espagnol en plus de sa langue maternelle. À suivre.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter