Accueil » A la une » Propagation du coronavirus – Dix-huit contaminés à Mahajanga et Toamasina
A la une Magazine Santé

Propagation du coronavirus – Dix-huit contaminés à Mahajanga et Toamasina

Les tests systématiques sont nécessaires pour favoriser la localisation des cas contacts.

C’est à Mahajanga qu’un agent d’une société privée, parmi huit en mission, est déclaré porteur du Covid-19. À Toamasina, dix-sept cas positifs viennent encore d’être signalés.

Rapidité de la contamination. À Toamasina où cinq personnes viennent de guérir du Covid-19 d’après les autorités hier, dix-sept nouveaux malades viennent d’être signalés. Le premier malade du coronavirus à Mahajanga est également identifié. Ces cas positifs dans les deux villes ont été détectés à l’issue de cent trente-quatre prélèvements réalisés dans la journée de dimanche, entre 8 heures et 18 heures. D’après la Pr Hanta Marie Danielle Vololontiana, porte-parole du Centre de commandement opérationnel de la lutte contre le Covid-19, « s’agissant du cas positif à Mahajanga, il s’agit d’une personne asymptomatique résidant à Antananarivo, mais qui a été en mission dans la cité des Fleurs ».

Elle était accompagnée de sept collègues en vue d’une mission pour le compte du ministère de la Justice. « Ce sont des agents d’une entreprise privée. Ils travaillent dans le cadre de l’informatisation au niveau des juridictions installées dans toute l’île. Sitôt arrivés, ils ont passé un test d’identification du coronavirus à Mahajanga. Après que les prélèvements ont été envoyés à Antananarivo, un cas positif a été détecté. Ce ne sont pas des fonctionnaires du ministère de la Justice et ils n’ont pas encore mis les pieds dans les bâtiments où ils devaient accomplir leurs missions. Leur chemin vers Mahajanga s’est achevé à la barrière sanitaire et ils n’ont pas eu le moindre contact ni avec les justiciables ni avec les usagers, ni avec le personnel de la juridiction de destination », affirme Herilaza Imbiki, secrétaire général du ministère de la Justice.

Traitement

Tandis que la situation est maîtrisée et la ville de Mahajanga n’héberge aucun malade du coronavirus, la capitale se trouve sur la voie d’une baisse progressive du nombre de contaminés. Aucun cas de coronavirus n’a été détecté à Antananarivo hier. C’est toujours à Toamasina, où un autre centre a été aménagé pour isoler uniquement les malades asymptomatiques, qu’une flambée de nouvelles contaminations s’est vue.

En dépit de la hausse du nombre de nouveaux malades, la riposte ne change pas dans son mode opératoire. «Les mesures restent inchangées durant la prolongation de l’état d’urgence sanitaire », indique la Pr Hanta Marie Danielle Vololontiana.

À Toamasina, le gouverneur de la région Atsinanana, Richard Théodore Rafidison, a évoqué dimanche, la « situation particulière de quinze personnes asymptomatiques ». Selon lui, « elles ont été remises à leurs familles car les prélèvements sur eux ont été refaits afin de déterminer leur état de santé définitif. Les prélèvements ont été envoyés à Antananarivo ».

Dans la capitale, un malade reste dans un état grave au centre hospitalier d’Anosiala et les agents de l’entreprise privée qui devaient accomplir une mission à Mahajanga sont placés au centre hospitalier d’Andohatapenaka. C’est une escorte militaire qui les a ramenés dimanche à Antananarivo.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter