Accueil » Social » Andohatapenaka – Le test de dépistage de la covid-19 limité
Social

Andohatapenaka – Le test de dépistage de la covid-19 limité

Ruée  vers  le  test  de  dépistage  au  village  Voara.

Il est nécessaire d’arriver tôt au centre médical covid-19 à Andohatapenaka, si on veut passer le test de dépistage du coronavirus, au jour le jour. Des personnes, arrivées vers le midi, sont rentrées bredouilles, hier. « On nous a dit que le quota de la journée est épuisé et qu’on doit revenir demain, si on veut faire le test », regrette Nantenaina, une femme qui a été envoyée par son médecin traitant. Elle est inquiète, elle présente des symptômes de la maladie à coronavirus. « J’espère que ce ne soit pas la Covid-19 que j’ai, autrement, je risque de développer la forme grave de la maladie avec ce retard de la prise en charge », indique-t-elle. Elle a de quoi s’inquiéter. Le ministre de la Santé publique, le professeur Hanitrala Jean Louis Rakotovao a annoncé, hier, que le patient doit être pris en charge dès le début des symptômes, car il risque de développer la forme grave, s’il y a retard du traitement.

Les tests sont limités au centre médical à Andohata­penaka. « Notre capacité journalière est de trois cent personnes, en ce moment. Même avec cette capacité, nous sommes déjà débordés. Nous manquons de personnel pour assurer une permanence de 24 heures sur 24 et de sept jours sur sept. Ainsi, nous sommes contraints de limiter le nombre de patients, reçus par jour », indique une source auprès de ce centre. Hier vers 17 heures, une vingtaine de patients attendaient encore leur tour, pour la consultation et le test de dépistage, dans ce centre médical covid-19.

Cette limitation des tests effectués au quotidien est contraignante. Il faudrait arriver vers 5 heures du matin, pour être reçu le jour même. Mais arriver à la première heure à Andohatapenaka n’est pas simple pour tout le monde, surtout, pour les personnes qui vivent en dehors de la ville d’Antananarivo et qui souhaitent effectuer le test. Alors qu’elles n’ont d’autre alternative que de se déplacer jusqu’au centre médical covid-19 ou au centre hospitalier universitaire Joseph Ravoahangy Andrianavalona (CHU JRA), pour passer le test.

1 commentaire

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

  • De beaux discours politiques (démagogiques) annonçaient que tout était fait (avec les moyens)pour proposer des tests et les effectuer dans des temps records…….
    mais les caisses sont vides (comme toujours) alors ça bricole au détriment de la population !