Accueil » Faits divers » Analalava – Une septuagénaire violée et blessée
Faits divers

Analalava – Une septuagénaire violée et blessée

La victime montre son pouce blessé par le violeur.

Un acte bestial. Une femme âgée de 70 ans a été violée et agressée au couteau, dimanche vers 9 heures, à Tsimalakiky Ambohimarina, dans la commune rurale de Maromandia, district d’Analalava. Selon les informations rapportées par le lieutenant-colonel Lys Odon, commandant du groupement de la gendarmerie de la région Sofia, un membre de la famille de la septuagénaire est décédé.

La dépouille était transportée à la campagne où elle devait être inhumée. « Nous avons recommandé à la septuagénaire de partir à l’avance, puisqu’elle ne pourrait pas suivre l’allure des autres. Elle a marché toute seule », ont expliqué ses proches aux gendarmes.

Elle a croisé un jeune homme de 19 ans en chemin. Celui-ci s’est jeté sur elle pour la faire tomber. Il l’aurait empêchée de bouger pour la violer. L’agresseur a ensuite tenté de tuer sa victime. Il a essayé de la charcuter. Mais la septuagénaire a réussi à se défendre. Elle a attrapé le couteau de l’agresseur de sa main droite et a failli perdre son pouce. Elle a ainsi échappé à la mort. Au plus fort de la scène, la famille de la victime est arrivée. Le violeur a emporté ce qu’il pouvait. Il a dépouillé sa victime de ses bijoux en argent et d’une somme de 300 000 ariary.

La famille de la victime s’est efforcée de poursuivre le tortionnaire, mais il était déjà très loin. Il n’a pas fallu longtemps pour retrouver l’agresseur que la victime et les autres ont pu reconnaître. Saisie par une plainte, la gendarmerie de la brigade de Maromandia a procédé à une collecte de renseignements pour pouvoir organiser le coup de filet.

Ce mercredi à 9 heures du matin, l’agresseur s’est fait cueillir. Il a été amené et mis en examen. Il a nié en bloc tous les faits qui lui sont reprochés. Les gendarmes l’ont amené et présenté au Parquet à Analalava dès qu’ils ont terminé son procès-verbal.

Le résultat de sa comparution est donc attendu, a déclaré une source judiciaire. La septuagénaire a déjà reçu les soins nécessaires.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi