Accueil » Faits divers » Double noyade à Sambava – Deux familles disputent un corps
A la une Faits divers

Double noyade à Sambava – Deux familles disputent un corps

La mobilisation de l’armée a été décisive dans la recherche du premier corps

Âgés respectivement de quinze et de dix-huit ans, deux jeunes garçons se sont noyés en mer dimanche. Une dépouille a été repêchée et les familles des défunts se disputent le corps.

 

Bras de fer autour d’un corps. Deux familles se sont disputées de la dépouille mortelle d’un adolescent à Sambava, avant-hier, après qu’une double noyade s’est produit la veille sur la plage, dans des endroits différents. Un garçonnet de quinze ans ainsi qu’un jeune homme de dix-huit ans ont été tous les deux emportés par la mer lors d’une baignade, dimanche après-midi.

Tout de suite après le drame, la famille du jeune homme a, sans tarder, prévenu les autorités. Des recherches ont été d’emblée effectuées, mais elles se sont avérées infructueuses.

Le lendemain, les autorités locales, dont l’armée malgache, ont repris les recherches. En passant au peigne fin le bord de la mer, ainsi que les endroits susceptibles de retrouver les disparus, ils ont découvert  le corps sans vie d’un jeune homme. La dépouille a été remontée. Après que les nouvelles sur la découverte macabre ont fait le tour des environs,  des membres de la famille du jeune homme de dix-huit ans se sont dépêchés à l’endroit où la dépouille a été placée.

Preuves

Entre-temps, la famille de l’adolescent de quinze ans, lui aussi porté disparu après une baignade sur le littoral Est de la ville de Sambava, dimanche, s’est ruée vers les lieux.

En ouvrant la couverture sous laquelle se trouvait la dépouille, des parents  du jeune garçon de quinze ans étaient frappés de stupeur lorsqu’ils ont découvert qu’il s’agissait de leur enfant. De leur côté, les membres de la famille du jeune homme de dix-huit ans ont clamé haut et fort qu’il s’agissait bel et bien de leur fils. Parmi eux, un individu a même témoigné en expliquant que la noyade se serait déroulé sous ses yeux impuissants, mais qu’il n’aurait rien pu tenter pour sauver le juvénile en détresse, faute de savoir nager.

Devant cette discorde, les autorités, conduites par le préfet de région,  Louis Sabattin Rabenandriamanitra, a sollicité les familles présentes à apporter des éléments de preuve permettant d’identifier le corps avec certitude. Au final, il s’est avéré qu’il s’agit de la dépouille de l’adolescent de quinze ans. La dépouille du jeune homme de dix-huit ans reste, en revanche, introuvable.

Originaire d’Ambalavao Fianarantsoa, celui-ci est arrivé à Sambava au mois de décembre pour trouver du travail. Les recherches se sont poursuivies hier, mais elles ont été vaines.

Le préfet appelle à la prudence pendant les baignades en mer.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi