Faits divers

Ambatondrazaka – Les viols refont surface

Un nouveau cas de viol à Ambatondrazaka. Cette fois encore, une lycéenne est la victime de barbares assoiffés de violence. Âgée de 19 ans, la victime est l’une des locataires d’un logement situé dans le quartier d’Antsahatanteraka. Le drame est survenu au petit matin du mardi 18 février, vers 4 heures, alors qu’en principe, les étudiants commencent à se préparer pour l’école en préparant leur petit-déjeuner tout en finissant les exercices ou les révisions commencés dans la nuit. « Quelqu’un s’est introduit dans l’enceinte de la maison où elle habite (…) et l’a violée », affirme une source.

Selon des sources confirmées, la victime, une élève du Lycée Ranohavimanana Norbert (LRN), a rejoint sa famille après être passée dans un Centre médical la veille. Elle n’habite pas Ambatondrazaka. Mis au courant de la tragédie, la plupart des élèves du LRN, selon des sources, envisagent de manifester leur colère, et se préparent à descendre dans la rue pour montrer leur rage vengeresse et s’ériger en justiciers.