Accueil » Faits divers » MANDROSOA IVATO – Une adolescente témoigne de son viol
Faits divers

MANDROSOA IVATO – Une adolescente témoigne de son viol

Un viol collectif répétitif faisant victime une mineure a été constaté à Mandrosoa Ivato. Le premier a été perpétré il y a un mois et le dernier, le 11 janvier. Trois hommes, tous mariés, ont été les auteurs de cet acte bestial. Dénoncés par une personne de bonne foi, ils ont été capturés, enquêtés et mis sous les verrous, selon la compagnie de la gendarmerie d’Ambohi­dratrimo, mardi. La victime est toujours sous le choc. «J’étais ici et ils m’ont dit de venir là-bas boire avec eux. Ils m’ont forcée à ingurgiter du rhum artisanal et de la bière. Ensuite, ils m’ont ordonnée d’enlever mon short, mais j’ai refusé. Ils l’ont fait eux-mêmes», témoigne-t-elle. Les pervers l’ont menacée après leur forfait. «Ne bouge pas d’ici, sinon nous te tuerons, me préviennent-ils », raconte-t-elle. «Lors de la toute première fois, ce sont deux d’entre eux qui m’avaient agressée. Cela me faisait très mal», ajoute-t-elle d’une voix étouffée et triste. La gendarmerie rappelle, en s’appuyant sur la loi sur les violences basées sur le genre, que l’auteur d’un viol encourt de un à trois ans de prison ferme, une peine assortie d’amende de dix mille à un million d’ariary.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter