Accueil » Faits divers » HOMICIDE – Les syndicalistes veulent la vérité
Faits divers

HOMICIDE – Les syndicalistes veulent la vérité

Le double homicide survenu lundi à Ambohi­mahatsinjo-Imerinkiasinina, faisant victimes une greffière et un inspecteur des impôts, reste sous les feux de la rampe. L’enquête est à deux doigts de trouver son épilogue. Ce crime rocambolesque a secoué plus d’un, car on voit l’implication directe d’un agent de police stagiaire et d’un Chinois, présumé délinquant fiscal. Tous les deux sont les principaux suspects. D’autres visages se trouvent également soumis au feu roulant de questions des fins limiers de la gendarmerie.

De son côté, le Syndicat national des agents des impôts de Madagascar (SNAIM), présidé par Mamy Andriamiarisoa, veut que le crime soit dénoué et ses auteurs et complices punis. Il a perdu un membre, sorti de la promotion Ilaina de l’École nationale d’administration de Madagascar (Enam). L’acte qui dépasse l’entendement a été condamné par le groupement de syndicats au sein de la direction générale des impôts. La police nationale qui a un agent mouillé jusqu’au cou dans cette histoire affirme que des mesures disciplinaires s’imposent indépen­damment de la poursuite pénale.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter