Accueil » Economie » Aides au développement – Mini-sommet pour le Projet PIC 2.2
Economie

Aides au développement – Mini-sommet pour le Projet PIC 2.2

La ministre  Rindra  Hasimbelo  Rabarininarison a  présidé la réunion.

Comme prévu, la réunion du comité de pilotage pour la revue à mi-parcours de la mise en œuvre du projet Pôle Intégré de Croissance et corridors 2.2 (PIC 2.2 ) s’est tenue ce jour à Antaninarenina. Présidée par la ministre de l’Économie et des finances, Rindra Hasimbelo Rabariniri­narison, la réunion a vu la présence des ministres membres du comité de pilotage ainsi que de la représentante de la Banque Mondiale à Madagascar, Marie-Chantal Uwanyiligira. Cette revue a été l’occasion de présenter les avancements du projet et d’échanger sur les contraintes liées à la crise du Covid19, ainsi que les attendus du projet PIC 3 qui sera lancé cette année.

Le projet PIC2.2 est financé par la Banque mondiale à hauteur de 70 millions de dollars initialement. Il touche trois engagements-clés, à savoir l’industrialisation, la valorisation des ressources naturelles en particulier liée au développement du secteur tourisme et l’autosuffisance alimentaire impactant le développement de la production régionale. Son objectif est de contribuer à la croissance durable du secteur du tourisme et de l’agroalimentaire en améliorant l’accès à des infrastructures et des services dans les régions cibles de Madagascar, notamment les régions Diana, Atsimo Andrefana, Anosy et l’île de Sainte Marie. Avec les appuis pour lever les contraintes dans ces secteurs, le projet vise non seulement à créer des emplois, qui est l’un des objectifs du gouvernement, mais aussi à accroître les investissements privés.

Face à la crise de la Covid19 en 2020-2021, des activités et mesures d’urgence ont été mises en œuvre à travers le plan sectoriel d’urgence avec un financement additionnel de 15 millions de dollars. En effet, la crise a eu des impacts importants sur les activités du projet, notamment le ralentissement des activités dans le domaine des infrastructures et la révision de certains indicateurs du projet.

En bonne voie

Toutefois, le projet PIC 2.2 reste en bonne voie en termes d’engagement avec un taux de 65%. De même pour les indicateurs- clés qui mentionnent une hausse du nombre d’emplois dans le secteur du tourisme et de l’agri-business durant la crise de la covid-19. Les investissements privés, quant à eux, ont atteint les 11 millions de dollars qui ne sont pas loin de l’objectif fixé à la fin du projet qui est de 25 millions de dollars. Des efforts seront par ailleurs redoublés pour améliorer le taux de décaissement qui avoisine les 32%.

Grâce au partenariat avec la Banque mondiale, le lancement du projet PIC 3, initialement prévu pour 2023, sera mis en œuvre cette année. Il vise à accroître la croissance des petites et moyennes entreprises, a indiqué la ministre de l’Economie et des finances. Ainsi pour cette nouvelle phase, le projet sera financé à hauteur de 150 millions USD et les zones cibles concerneront les régions Diana, Atsimo Andrefana, Anosy, Analanjirofo, Atsinanana, Vatovavy, Fitovinany, Atsimo Atsinanana, Analamanga. En plus des autres secteurs clés, il sera axé sur le secteur numérique, notamment pour la Région Analamanga mais aussi sur le secteur de l’entreprenariat. La question du changement climatique ne sera pas en reste.

La réunion s’est clôturée par une allocution de madame la ministre de l’Economie et des finances. Une allocution durant laquelle elle a annoncé l’élaboration prochaine du Diagnostic-pays de Madagas­car qui encadrera les collaborations entre la Grande Île et la Banque Mondiale dans les années à venir.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter