Accueil » A la une » Football – Éliminatoires CAN : Les Barea arrachent le point du nul
A la une Sport

Football – Éliminatoires CAN : Les Barea arrachent le point du nul

Match nul entre Madagascar et la Côte d’Ivoire (1-1), hier à Toamasina. Dans l’autre rencontre du groupe K, l’Éthiopie a disposé du Niger (2-0).

Statu quo. Les Barea et les Éléphants se sont neutralisés un but partout, hier au stade Barikadimy. La Côte d’Ivoire reste ainsi en tête du groupe K devant Madagascar, même si les deux pays sont crédités du même nombre de points (7 pts).

Certes, la sélection malga­che s’était fixé comme objectif de gagner, afin de repren­dre le fauteuil de leader. Mais ce résultat de parité n’est pas catastrophique non plus. En effet, il apporte le point du nul essentiel pour garder l’Éthiopie derrière (6 pts). L’Éthiopie qui a battu le Niger (3 pts) dans l’autre match de la poule sur le score de deux buts à zéro.

Les hommes de Nicolas Dupuis ont souffert pour arracher ce fameux point. Dominés par les Éléphants, ils ont plié dès le quart d’heure de jeu. Suite à une main de Morel dans la surface, les Ivoiriens ont ouvert la marque sur penalty grâce à Kessie (15e , 0-1).

Supérieure physiquement et très à l’aise techniquement sur la pelouse synthétique de Barikadimy, la Côte d’Ivoire a amené le danger à plusieurs reprises (26e , 34e et 45e ). Fort heureusement, ils ont pêché dans le dernier geste.

Pleine lucarne

En difficulté durant la première période, les Barea ont mieux entamé le deu­xième acte. En témoigne cette superbe frappe d’Amada, capitaine du jour en l’absence d’Anicet et de Bôlida.

Un tir de 25 m en pleine lucarne opposée qui a remis les deux équipes à égalité (51e , 1-1). Cette action rappelle certainement son superbe but à la CAN 2019 en Égypte.

Elle illustre parfaitement le changement de physionomie de la rencontre avec des Barea plus entreprenants. Certes, ils n’ont plus trouvé le chemin des filets par la suite, malgré les arrivées sur le front de Lapoussin et Ramalingom. Mais ils peuvent être satisfaits de leurs performances, notamment de leur solidité défensive à l’approche du coup de sifflet final.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi