Politique

Diplomatie – L’installation en Belgique en attente d’agrément

Jean Omer Beriziky est nommé ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire, représentant permanent de la République de Madagascar auprès du Royaume de Belgique et de l’Union Européenne à Bruxelles. Un poste qu’il a déjà occupé bien avant d’être nommé chef du gouvernement de la Transition, en 2011. Un mois après la décision prise en conseil des ministres en date du 18 septembre, Jean Omer Beriziky a expliqué en marge de la cérémonie de commémoration du professeur Albert Zafy à Ivandry, mercredi, que « l’installation sera faite après l’agrément émanant de l’État accréditaire ».

En termes diplomatiques, l’installation d’un ambassadeur nommé par l’État accréditant devrait attendre l’agrément du pays dans lequel se trouve la mission.

« L’examen des formalités est réservé au gouvernement de l’État accréditaire. Si le pays donne une réponse favorable à la nomination, l’ambassadeur sera installé », explique Julien Radanoara, expert en relations internationales. De son côté, l’ambassadeur Jean Omer Beriziky a tenu à appuyer que « jusqu’à présent, des échanges sont en cours auprès des représentants du Royaume de Belgique à travers son consul général à Madagascar ainsi qu’auprès de la représentation de l’Union européenne ».

Un délai raisonnable de six mois devrait être pris en considération en matière de représentation extérieure, selon certains juristes. Si l’ambassadeur ne réussit pas à rejoindre son poste d’ici là, cela signifie, autrement dit, un refus de la part du pays accréditaire de recevoir l’ambassadeur envoyé par l’État accréditant.