Culture

Daniel Pearl World Music Days : Lalatiana et Weaver Trio, invités dans E-Show

« Harmonie for humanity » a été le thème de la première célébration à Madagascar de « Daniel Pearl World Music Days ». L’émission a reçu, à l’occasion, Lalatiana et le groupe Weaver Trio.

Dans le cadre de « Daniel Pearl World Music Days », l’E-Show de ce mois d’octobre rend hommage au journaliste
américain Daniel Pearl, et a eu comme invités Lalatiana et le groupe Weaver Trio, le mercredi dernier à 14 heures, à l’ambassade américaine à Andranomena.

« Harmonie for humanity » était le thème de cette première célébration à Madagascar de « Daniel Pearl World Music Days ».

Le groupe Weaver Trio, composé de Njakanirina Rakotonirainy au piano, Hents Hents à la basse, et Josia Kevin Rakoton­dravohitra à la batterie, a animé l’événement dans une ambiance jazz. Lalatiana, comme invitée surprise, a intensifié le plaisir en les accompagnant de sa belle voix. Les textes parlaient de la nature comme « Eny amoron-drano eny », de l’enfance, de la femme.« Je me sens honorée d’avoir pu marquer cette première participation de Madagascar à cette célébration », confie Lalatiana.

«Daniel Pearl considère la musique, le journalisme, et les échanges comme des leviers pour la fraternité entre les nations. Madagascar se joint à cette célébration. Cet événement renforce nos échanges culturels. Il y a le côté jazz par lequel le groupe Weaver Trio s’exprime bien, et Lalatiana n’est plus à présenter dans le domaine de la musique à Madagascar », précise Alexandre Cottin, conseiller adjoint en communication et aux affaires culturelles de l’ambassade américaine à Antananarivo.

Ce concert marque aussi la troisième édition d’E-Show, une plateforme culturelle de l’ambassade américaine à Antananarivo. Il a été relayé en ligne et les American corners peuvent le suivre en live.

Le « Daniel Pearl World Music Days » se célèbre le 10 octobre, en mémoire de la date de naissance de Daniel Pearl, un journaliste du Wall Street Journal pris en otage et assassiné par des membres d’Al-Qaïda en 2002. Depuis sa mort, cent quarante pays ont participé à cet événement avec les treize mille neuf cents performances réalisées.