Océan indien

Abus sexuels – Le prêtre Moctee en liberté conditionnelle

Il devra signer une reconnaissance de dette de Rs 100 000, payer une caution de Rs 20 000 et se présenter au poste de police de Pamplemousses chaque lundi et jeudi. Ce n’est que sous ces conditions que le prêtre Moctee a pu recouvrer la liberté conditionnelle, hier.

Le prêtre avait été condamné à trois ans de prison suivant trois actes d’attentat à la pudeur sur un jeune homme alors âgé de 15 ans, le 9 octobre. Sentence qui avait été prononcée par la magistrate Ida Dookhy-Rambarun qui avait pris en considération le témoignage de la victime. Cette dernière avait expliqué que les faits se sont déroulés le 25 avril 2015 à Chamarel. L’adolescent, qui officiait comme servant d’autel, avait raconté que cette nuit-là, il se trouvait en compagnie d’un ami. Allongés sur un matelas, ils regardaient une comédie musicale. Lorsque Joseph-Marie Moctee est entré dans la chambre et s’est glissé sous la couette avec eux. Et il avait commencé à le caresser.
Le jeune homme a expliqué qu’il avait réussi à se défaire de l’étreinte du prêtre et avait suivi son ami aux toilettes. Mais l’accusé les avait suivis et avait continué à leur faire des avances.

Ce n’est qu’un mois plus tard que l’adolescent s’est confié à ses proches qui ont, eux, porté plainte contre l’homme d’église. Ce dernier avait été placé en état d’arrestation.

 

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter