RUN - Bobo vainqueur après le passage joker


La troisième manche du championnat de Madagascar des runs s’est déroulée, hier à Arivonimamo. Herizo Boarilaza sur Evo V s’offre la victoire après l’incident survenu au quatrième passage. Décision inhabituelle. Les officiels techniques ont dû prendre la décision d’appliquer le règlement pour déterminer le vainqueur du Mobil Drag and Realy Race comptant pour la troisième et avant-dernière manche du championnat de Madagascar des runs, au terme du quatrième passage appelé « passage joker ». La course s’est tenue hier, à la Base 213 à Arivonimamo. Après l’incident qui est survenu durant le passage joker, lors du duel entre Jean de Dieu Rafanomezantsoa sur Subaru et Tahiana Rasolojaona dit Jaytaxx, au volant d’une ///M Turbo, ce dernier a percuté l’appareil capteur cellulaire de temps à la ligne d’arrivée, aux environs de 14 heures et quelques minutes. C’était une énorme déception pour le public que la course a dû prendre fin. L’appareil a été endommagé et la compétition n’a plus pu, malheureusement, se poursuivre. Selon le règlement, Jaytaxx a été sanctionné et disqualifié de la compétition. D’après toujours le règlement de compétition, le pilote qui a effectué le meilleur chrono jusqu’au dernier passage disputé, remporte la victoire. Le sacre est ainsi revenu au pilote du club Tasamm, Herizo Boarilaza alias Bobo sur Mitsubishi Evo V, catégorie PR1. Il a réalisé le meilleur temps de 10’’44, lors de son deuxième passage où il a été en duel avec Laza Randriamifidimanana sur VW Beach Buggy, qui a signé, quant à lui, un chrono de 12’’29.

Changement de voiture

Vazaha se trouve à la seconde place et le vainqueur de la deuxième manche du championnat national, Tojo Ranaivo sur Mitsubishi Evo X complète le podium. Le leader provisoire, après la deuxième manche, Jaytaxx n’a pu conduire sa ///M Turbo hier. « Nous avons tout fait pour trouver une solution en remplaçant le moteur, pendant quelques jours. Nous avons tenté de le remplacer en empruntant le moteur de mon frère, mais ça n’a pas marché. Je n’étais pas satisfait du réglage et je n’ai pas voulu prendre de risque », explique Jaytaxx. « C’était seulement ce matin (hier) que j’ai pris la décision de conduire la Peugeot 205 T16 de Nourdine », poursuit-il. Sa participation compte toujours pour le championnat malgré le changement de voiture. Il y a trois catégories en championnat, dont la catégorie de la voiture, la sous-catégorie et le championnat pour les pilotes. « Il y a un règlement qui rédige ce cas. Je ne vais pas contester le règlement ou la décision sur mon cas… J’espère que tout ira bien à la quatrième manche concernant ma voiture », confie Jaytaxx. La quatrième et dernière manche organisée par le club AMA reste encore incertaine, vu la conjoncture politique prochainement.
Plus récente Plus ancienne