Sport

Ultra trail : Les frères Ramilison à la Diagonale des Fous

Dans quelques semaines, Patrick et Kiki participeront au Grand Raid de La Réunion. Une course qui consiste à traverser l’île et qui lui a valu le surnom de Diagonale des Fous.

Un défi de taille. À un mois du Grand Raid de La Réunion, la participation des frères Ramilison est bel et bien confirmée. Patrick et Christian, alias Kiki, seront au départ de la Diagonale des Fous, du jeudi 17 au dimanche 20 octobre. Habitués de l’Utop, les deux coureurs préparent cette sortie depuis plusieurs mois.

« On s’entraine depuis le mois de novembre de l’année dernière. On partira à La Réunion quelques jours avant le début de la course, pour prendre nos marques. Le climat réunionnais est pratiquement similaire à celui de Madagascar », a confié Patrick, en marge du rallye de ce weekend organisé par l’ASA Tana, club dont il est un des membres les plus actifs. Comme quoi, il s’investit dans plusieurs disciplines, ce qui est également le cas de son frère Kiki, qui s’était aussi illustré en sports mécaniques auparavant.

En effet, ce dernier est un ancien champion de motocross. Il avait décroché le titre national en 2010. « À la base, c’était pour acquérir plus d’endurance en moto que je m’étais lancé dans la pratique des courses pédestres. Et j’ai continué à m’investir de plus en plus là-dedans depuis », a-t-il expliqué.

162 km
Ce Grand Raid est l’ultra trail le plus célèbre à La Réunion. Pour beaucoup, il s’agit d’une des épreuves les plus difficiles au monde, puisqu’il s’agit de traverser l’île. Le départ est donné à Saint-Pierre, dans le Sud. Et les coureurs doivent rallier Saint-Denis, au terme d’un parcours de plus d’une quinzaine d’heures.

Ils traversent donc l’île du Sud-Est au Nord-Ouest, en passant par les Hauts. Voilà pourquoi la course est surnommée Diagonales des Fous, en raison de la distance à boucler, soit 162 kilomètres, et du dénivelé positif à surmonter, soit environ 10 000 mètres.

Le Grand Raid a été créé en 1989. Il en est à sa XXXIe édition cette année. L’an dernier, la victoire finale était revenue à Gilles Trousselier chez les hommes (16h 2min) et Marie Thérèse Maussion chez les dames (25h 40min).