Accueil » Social » Examen – Le baccalauréat débute dans le calme
Social

Examen – Le baccalauréat débute dans le calme

Certains candidats ont attendu l’avant dernières heures pour remettre leur copie d’examen, hier.

Le premier jour du dernier examen officiel de cette année s’est passé bien en général. « Nous avons pris un bon départ car l’examen a débuté dans le calme dans toutes les régions. Les sujets d’examen ont été dispatchés dans les centres d’examen, la semaine dernière. Les forces de l’ordre ont collaboré avec nous pour le bon déroulement de l’examen et surtout dans les zones enclavées. Et nous souhaitons que les feuilles de copie reviennent sans problème », affirme Dieudonné Razafimahatratra, directeur de l’enseignement supérieur public et privé auprès du ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

Toutes les dispositions ont été mises en place car les salles sont munies de trois surveillants. D’autres circulent dans la cour des centres et près des toilettes. Quelques absents ont été signalés dans quelques centres mais le chiffre globale n’existe pas encore actuellement. « Environ 5 % sur les mille sept cents soixante seize candidats ne sont pas venus passer les examens. Un candidat a fait une crise en plein examen mais tout de suite des médecins l’ont pris en charge. Sa famille l’a récupéré quelques heures après pour le ramener à la maison. Mais en tout cas, tout s’est déroulé dans le calme », affirme Mamy Hantanirina Randriamiandrisoa, chef de centre auprès du Lycée J.J Rabearivelo. Au lycée Moderne Ampefiloha, cent trente deux candidats sur deux milles huit cent candidats ont manqué à l’épreuve écrite de premier jour. Les absents peuvent toujours continuer l’examen même s’ils ne sont pas présentés au premier jour, mais il est très difficile d’avoir des bonnes notes si les candidats ont manqué des matières au coefficient important.

Les sujets élaborés ont toutefois contrarié certains candidats. « L’examen débute bien car les sujets ne sont pas très difficiles. Ce qui nous a seulement étonné est que les sujets de sciences en philosophie sont traités par les séries littéraires et non pas les séries scientifiques. Ce n’était pas vraiment difficile car il suffit juste de maîtriser la méthode. D’ailleurs, il existe trois sujets au choix», affirme un candidat du centre Lycée Saint François Xavier Antanimena. Aucune fraude n’a été signalée mais le jury va être stricte durant les épreuves des matières scientifiques.

 

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter