Accueil » Economie » Conjoncture – Une prévision optimiste du FMI
Economie

Conjoncture – Une prévision optimiste du FMI

Petite surprise. Mais de taille. Alors que tout le monde attend encore les déductions de la mission d’évaluation de la Facilité élargie de crédit, FEC, de Frédéric Lambert et son équipe du Fonds monétaire international, voilà qu’une estimation inattendue est apparue sur les toiles.

Selon une publication de Statista, reprenant les conclusions du FMI Madagascar figure parmi les pays pouvant prétendre à un taux de croissance de l’économie entre 5 et 5,9%. Alors que le monde va progresser de 3,6%. Cette prévision a plus que surpris les observateurs avertis. Dans la mesure où la loi de finance rectificative l’a ramené à 4,3 au lieu des 5,4% au départ. Compte tenu de deux incertitudes qui planent.

Le coronavirus continue de circuler et la guerre en Ukraine s’enlise avec ses conséquences sur les prix de l’énergie et ses contrecoups sur les échanges commerciaux. Madagascar, avec la reprise des activités touristiques, la hausse des cours du nickel et du lithium, les exportations des produits de rente, café, vanille, girofle, le textile et habillement ainsi que les services comme l’outsourcing, a des atouts à faire valoir. Mais tout dépend du contexte mondial. Les difficultés endurées par le commerce à l’échelle planétaire, par exemple, ont provoqué des dommages collatéraux, parachevés par cette dérive inflationniste qui n’épargne aucun pays.

Aussi, il faudra prendre avec des pincettes cette « carte » de la future croissance économique de Statista. D’autant que la Banque mondiale a prévu un taux de croissance de 2,6% pour Madagascar cette année. Sur la base « des évidences » selon elle. Cette institution financière insiste sur « la nécessité d’élaborer un programme de vaccination fiable pour lutter contre la propagation du coronavirus ». Elle a offert une enveloppe de 100 millions de dollars à cet effet. Plusieurs partenaires techniques et financiers ont aussi apporté leurs parts de doses dans cette lutte commune.

Il est difficile d’y voir un peu plus clair face à tant d’approximation.

1 commentaire

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

  • Et oui vaccination et toujours vaccination même si l’illuminé à la tête de l’état se mure toujours dans une carapace de mépris à sensibiliser pour ne pas faire de l’ombre à son CVO ! Une prévision du FMI  » politiquement correcte  » mais le tableau est loin d’être idyllique car déjà dans le secteur du tourisme il n’ y a pas de signal à une venue en masse face à cette imbécilité de réclamer un test PCR au départ et un test antigénique à l’arrivée prenant les voyageurs pour des vaches à lait …