Sport

Natation – Le début de la compétition avancée

Elodie et Nomena sont les pièces maitresses  de la sélection malgache.

Prévue débuter le 22 juillet, le coup d’envoi de la compétition de natation sera lancé le vendredi 19 juillet, à la nouvelle piscine du complexe sportif de Côte d’or, qui vient d’être inaugurée ce lundi. La compétition de natation s’étalera en cinq jours, du 19 au 23 juillet.
La Grande île alignera dix nageurs, cinq garçons et cinq filles. Arrivée ce mardi soir, la sélection a prévu d’aller tâter la nouvelle piscine hier, mais faute de navette, l’entraînement a été annulé. Dans la matinée du ven­dredi, Francky Ramiakatrarivo et John Rakotomavo prendront le départ des éliminatoires de l’épreuve de 50m nage libre et chez les filles, Samantha Rakotovelo et Johanna Andrianarison feront la même épreuve.

En fin de matinée, Stephan Rakotomavo sera en lice au 50m brasse, puis Malalasoa Andrianirina et Samantha disputeront la même nage. Dans l’après-midi, à 14 heures et 15 minutes, l’équipe féminine composée d’Elodie, Antsa, Johanne et Samatha disputera la finale du relais 4x100m nage libre et chez les garçons, la Grande île alignera John, Nomena, Sandro et Francky. « Nos pièces maitresses dans la sélection sont John et Nomena chez les garçons, et chez les filles Elodie et Samantha », précise le coach Harivola Razafindrainibe .

Elodie est l’unique expatriée appelée dans la sélection. Cette spécialiste en dos évolue depuis trois ans à Melun, Ile-de-France. Ce sera sa première participation aux Jeux des Îles pour ce porte-fanion malgache au championnat du monde de Budapest en 2017.

« Je n’ai pas pu m’entraîner intensivement, vu que c’est la dernière année de mes études supérieures en management du sport. Mais je ferai de mon mieux pour avoir de bons résultats », rassure Elodie. Nomena, quant à lui, tentera de faire mieux que sa première participation aux derniers Jeux de la Réunion en 2015.
Il avait arraché, lors de la précédente édition, trois médailles de bronze en 50m dos, 200m dos et en relais 4x100m quatre nages. « Les autres îles ont pris au sérieux leur préparation aux Jeux pour ne dire que Maurice et Seychelles qui avaient suivi des stages à l’étranger dont en Australie et aux États Unis. Nous aussi d’ailleurs, les nageurs malgaches, avons passé un mois de stage en Chine », souligne Harivola Razafindrainibe. Chaque nageur disputera environ trois courses chacun sans compter les relais. Outre la chasse aux médailles, l’objectif des nageurs de la Grande île sera aussi de battre les records nationaux.