Tennis - Coupe Davis - Madagascar monte de nouveau en groupe II


Madagascar et le Maroc montent en groupe II zone Euro-Afrique de la Coupe Davis l’année prochaine après leur victoire en play-offs. Ces deux pays ont respectivement écarté en demi-finales la Namibie et le Bénin, samedi. [caption id="attachment_3813" align="aligncenter" width="300"]Le soutien du public a été capital Le soutien du public a été capital[/caption] Enfin, Madagascar remonte en groupe II zone Euro-Afrique. L’équipe malgache a effectué un parcours sans faute lors de la Coupe Davis groupe III zone Afrique, pendant une semaine de dures batailles, à Ankatso. En bouquet final, la Grande Ile a battu la Namibie en play-off par deux victoires à rien. En premier match en simple, Jean Jacques Rakotohasy a terrassé Jean Erasmus en deux sets 6/1 6/2. «La pression pesait encore en début de match, mais on a déjà préparé une stratégie pour mater l’adversaire. Et je n’ai fait que l’appliquer et il n’a pas résisté à cette pression puis j’en ai profité» confie Jean Jacques après sa victoire d’entrée. Fatigué après deux matches par jour en quatre journées, Antso Rakotondramanga n’a battu le Namibien, Tuki Jacobs qu’en trois sets, 6/2 2/6 6/3 en deuxième match en simple du play-off. «J’ai senti la fatigue, et mon adversaire a profité du passage à vide lors du deuxième set, puis je suis revenu au match au troisième set» reconnait le numéro un malgache. [caption id="attachment_3815" align="aligncenter" width="300"]Les autorités visiblement anxieuses. Les autorités visiblement anxieuses.[/caption] Troisième fois De son côté, le Maroc a facilement battu le Bénin par deux victoires à zéro. Au premier match en simple, Yassine Idmbarek s’est imposé face à Loic Divadi en 6/2 6/0, et en deuxième match, Amine Akouda a défait Alexis Klegou en deux sets 6/3 6/4. Pour la troisième fois après 2012 et 2015, Madagascar rejoint de nouveau le groupe II et jouera en mars 2017 son premier match. En cas de défaite, la Grande Ile devrait disputer un autre match de barrage en juillet pour le maintien en groupe II. «C’était dur, vraiment dur. Les joueurs sont épuisés au terme de la compétition (…) leur atout résidait dans le moral et le mental, comme aux derniers Jeux des Iles à la Réunion. Ils savent réagir au moment opportun (…) Le groupe II sera plus dur. En 2012, on n’avait gagné aucun set en deux matches, puis en 2015 on a un peu évolué en gagnant deux jeux, 2 à 3 respectivement face au Luxembourg et à la Lettonie (…) Les joueurs vont poursuivre leur préparation en France. Si l'État leur donnait un tout petit coup de pouce, financièrement, ils pourraient s’améliorer en jouant des matches susceptibles de rehausser leur niveau» résume le capitaine de l’équipe, Rija Rajaobelina après ce succès à domicile où il a déjà avancé quelques mots sur ce qui les attend prochainement. Le prochain objectif sera de se maintenir en groupe II. Les challengers de ce groupe de la zone Euro-Afrique ne seront connus en intégralité qu’en décembre. [caption id="attachment_3818" align="aligncenter" width="300"]L’ancien président de la FMT Serge Ramiandrasoa, «père» de la coupe Davis en 2000. L’ancien président de la FMT Serge Ramiandrasoa, «père» de la coupe Davis en 2000.[/caption]   [caption id="attachment_3819" align="aligncenter" width="300"]Zakakely apporte sa part de brique à l’édifice. Zakakely apporte sa part de brique à l’édifice.[/caption]   [caption id="attachment_3820" align="aligncenter" width="300"]Antsa est reparti après un peti creux Antsa est reparti après un peti creux[/caption]          
Plus récente Plus ancienne