Accueil » Economie » EFIM multilingue – Madagascar ouvert au monde
Economie

EFIM multilingue – Madagascar ouvert au monde

Les  visiteurs  de  l’eFim.

Mettre à profit la mondialisation de la digitalisation. eFim, par des échanges virtuels multidimensionnels entend réussir ce pari. Une occasion à saisir par ces temps difficiles de la crise sanitaire.

« CQFD ou Ce qu’il fallait démontrer. Derrière le vaste monde de la digitalisation où l’on peut à peu près tout mettre, la pertinence de la démarche dépend en grande partie de la réflexion conceptuelle qui a précédé l’action. Dans le cas de eFim, le challenge événementiel consistait à traduire en plateforme digitale une ambition holistique pour le secteur privé actif à Madagascar ou envisageant d’investir dans la grande île. De façon très pragmatique, l’équipe des trois startups de jeunes malagasy est en perpétuel développement, dynamisant de façon incroyable la montée en puissance de la FIM en virtuelle laquelle constitue et installe par anticipation une visibilité commerciale annonciatrice d’une réussite certaine en présentiel à partir du 16 Septembre 2021 » annonce l’exposé des motifs de eFim.

« Aussi, outre les plus de vingt-cinq mille visiteurs à moins d’un mois d’ouverture de eFim, nous pouvons établir une cartographie des visiteurs internationaux (Allemagne, Canada, Comores, Dubai, États Unis : [État de la Floride, New York, Texas, Virginia,Washington], Finlande, France, Ile Maurice, Inde, Japon, La Réunion, Madagascar, Pays-Bas, Singa­pour, Suisse) absolument inédite et inégalée par n’importe quel événement économique à Mada­gascar et dans la région indianocéanique » explique un des promoteurs de l’événement.

Il poursuit « le eFim s’affirme comme étant le portail exclusif et opérant du secteur privé à Madagascar. Pour conforter la structure et le positionnement international de eFim, la plateforme numérique est traduite en huit langues à savoir l’ Allemand, l’ Anglais, le Chinois, l’Espagnol, le Français, l’Italien, le Malagasy, le Portugais, proposant ainsi des perspectives et des ouvertures sur de nombreux marchés. « Madagascar ouvert au monde » c’est la certitude d’une dynamique exportatrice, fondement d’une économie de l’émergence, et d’un maintien voire d’un renforcement de l’ariary face aux devises étrangères. Rétablir la balance du commerce extérieur en faveur de Madagascar reste un objectif macro économique à atteindre ».

Outi de stratégie

En offrant, d’une part, cette fenêtre sur l’économie mondiale et, en étant un facteur de désenclavement favorisant le développement des régions, d’autre part, eFim s’impose comme étant un outil de stratégie d’amélioration des performances commerciales prenant en compte tous les items d’une attractivité économique innovante.

En perpétuelle évolution eFim, pour notamment illustrer son engagement en faveur du Go Green, va également dans les semaines à venir se donner une visibilité nationale, régionale et internationale en proposant la mise en place d’un palmarès des entreprises vertes, des engagements des sociétés Malagasy en matière de RSE ou pour distinguer des startups véritablement en pointe. eFim sera également la vitrine d’un secteur privé dynamique renouant avec la croissance économiques et commerciale grâce à une stratégie de marketing digitale encore inédite à Mada­gascar.

Maîtriser l’économie de la distanciation par le haut pour le plus grand bénéfice du consumérisme dans son acception le plus large, telle est l’ambition réaliste que nous pouvons nous fixer collectivement.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter