Accueil » Actualités » Paris – Edgard Razafindravahy reçu par le Secrétaire d’État français
Actualités Politique

Paris – Edgard Razafindravahy reçu par le Secrétaire d’État français

Le chef de file du parti ADN a rencontré le secrétaire d’Etat français en charge de la  Réforme de l’Etat et de la simpli­fication. L’occasion pour Edgard Razafindravahy, de présenter la formtion politique qu’il conduit.

Durant son court séjour en Europe cette semaine, le Chef de File de l’ADN (Arche de la Nation) a été reçu ce vendredi 17 juin 2016 par le Secrétaire d’État français auprès du Premier ministre en charge de la Réforme de l’État et de la simplification, Jean Vincent Placé.
Durant cette entrevue, Monsieur le ministre et Edgard Razafindravahy ont échangé sur la situation politique, économique et sociale du pays. Ils ont aussi abordé le sujet de la francophonie et l’actuel « code de communication » qui fait débat.
Ce fut une occasion également pour le leader de l’ADN de présenter son parti politique dont les valeurs fondamentales sont basées sur la responsabilité de chaque citoyen à prendre en charge sa vie, son avenir. L’homme est selon l’ADN le moteur de développement pour son pays. L’ADN un parti qui, fort de ses visites de la populations de base, prône une solution locale pour résoudre les problèmes quotidiens des Malga­ches. De même Edgard Razafindravahy a évoqué l’entrée de son parti au sein du libéral international.

Confiance
Rappelons qu’aux temps forts de la transition en 2011, quand tous les fonds de développement ont été au point mort, Edgard Razafin­dravahy, Président de la Délégation Spéciale de la Ville d’Antananarivo à l’époque, a eu la confiance de la Région Ile de France (RIF) puisqu’il a réussi à débloquer pour la Commune Urbaine d’Antananarivo (CUA), dans le cadre de la coopération décentralisée avec la RIF des fonds qui ont permis le renforcement de plusieurs programmes : mobilité urbaine, planification, renforcement de capacité, patrimoine…
Par ailleurs, de nouvelles actions ont été également envisagées ne citant que la création d’une Agence d’urbanisme du Grand Tana, l’expérimentation sur la gestion du trafic routier, le programme pilote dans le domaine de la mode, avec l’appui de créateurs parisiens.
Venue spécialement pour faire le point sur les coopérations mises en place à l’époque de la première visite du Ministre Jean Vincent Placé alors Ier Vice-président du Conseil régional d’île-de-France, en charge des Transports en Ile-de-France date de février 2011, il a alors été reçu avec sa délégation par Edgard Razafindravahy.

Affectation des fonds reçus

Le financement accordé pour l’exercice 2011 s’élève à un Budget total de 1.006.090 euros en investissement et 120.000 euros en fonctionnement de l’IMV, et est ventilé comme suit :
• 500.000 euros pour la poursuite du PAMU, dont 100.000 euros en réfection de trottoirs…);
• 120.000 euros pour le projet sur Andohalo : requalifications et création d’un village artisanal ;
• 30.000 euros sur la suite du programme ECOTANANA : quatre circuits écotouristiques ;
• 20.000 euros sur une action pilote agriculture urbaine : jardins potagers ;
• 15.000 euros pour des petits travaux de réparation sur le bâtiment IMV ;
• 180.000 euros pour I’Ong EAST (assainissement autour de Masay, etc.) ;
• 120.350 euros pour I’ASFOR (matériels pour formation Maintenance Industrielle), permettant de négocier des formations gratuites pour le Personnel de la CUA ;
• 20.740 euros pour la part IMV du programme Sud-Sud-Nord avec la ville d’Hanoï sur les transports urbains.

 

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter