Accueil » Culture » Concert classique de midi – « Tutti » reprend avec brio « Les Indes galantes »
Culture

Concert classique de midi – « Tutti » reprend avec brio « Les Indes galantes »

L’ensemble  vocal  et  instrumental  «  Tutti  »  a  donné une  performance  exceptionnelle  et  énergique.

Une belle prestation comme toujours, portée par la grâce et le talent d’un ensemble de chanteurs lyriques passionnés. Le 128ème concert classique de midi a sublimé de son harmonie l’Institut français de Madagascar hier.

Toujours envoûtant, captivant et mélodieux. C’est un énième concert classique des plus subjuguant que le public mélomane de la capitale a eu le plaisir d’apprécier hier après-midi dans la salle de spectacle de l’Institut français de Madagascar (IFM) à Analakely.

Pour la 128ème fois, rien que ça, l’association Mada­gascar Mozarteum a embarqué le public pour une épopée musicale unique, grâce à la poésie et la magie de la musique classique. à l’affiche de ce concert classique de midi, l’ensemble vocal et instrumental «Tutti», dirigé par Christian Rakoto­nirina. Au programme, une vive interprétation des meilleurs extraits de la pièce d’opéra-ballet de l’illustre compositeur français JeanPhilippe Rameau, « Les Indes galantes ». à 13h tapantes, le rideau se lève pour le public toujours aussi nombreux pour profiter d’une évasion musicale. En trois actes, le voyage débute, musiciens et chanteurs lyriques se découvrent, resplendissant de dynamisme et de jeunesse. Une pièce comprenant des chansons et des danses, constituée de plusieurs histoires vaguement reliées, « les Indes galantes », d’après les compositions de Jean-Philippe Rameau, émerveille.

« Entraînante et mélodieuse »

L’ensemble vocal et instrumental « Tutti », à travers ses jeunes membres, galvanise son auditoire en interprétant chaque extrait de la pièce. Que ce soit en douceur ou avec une énergie savamment dosée, chaque artiste conquiert la scène, à l’instar des personnages qu’ils interprètent et à qui ils donnent de la voix. « Tutti » met du cœur à l’ouvrage pour imprégner le public de l’univers musical que content « Les Indes galantes ». Christian Rakotonirina et sa troupe font vibrer la salle. Pour la réalisation de ce concert, la mise en scène choisie a été de conter une histoire en tableaux plus ou moins figés, permettant la liaison entre les extraits, car, comme mentionné plus tôt, les entrées peuvent être chantées indépendamment et les histoires reliées vaguement. C’est dans cet esprit que l’ensemble a choisi de présenter des extraits du «Prologue», des « Incas du Pérou » et « les Sauvages ». Le tout, à travers une mise en scène très minimaliste, mais bougrement efficace, car on peut l’interpréter sous différentes formes, avec ou sans lien direct avec les textes et le contexte, sans altérer la qualité de l’œuvre. Une belle performance de la part des dix-huit membres de l’ensemble vocal et instrumental « Tutti », composé notamment de soprano, d’alto, de ténor, de basse et des musiciens émérites. Au delà de ce 128ème concert classique de midi, Madagascar Mozarteum donne déjà rendez-vous le 22 mai à 16h à l’Alliance française d’Antananarivo, avec cette fois le groupe «RE Ensemble», pour des interprétations de George Philipp Telemann, Jean Sébastien Bach et Wolfgang Amadeus Mozart, dans le cadre de l’événement Dimanche Classique.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter