Accueil » Régions » Antsiranana – Le projet Andrakaka remis en piste
Régions

Antsiranana – Le projet Andrakaka remis en piste

L'actuel  port  d'Antsiranana  et  en  face  le  plateau d'Andrakaka.

Après une dizaine d’années de sommeil, le projet ambitieux aéroportuaire sur le plateau d’Andrakaka, dans le fokontany de Cap Diego, reprend actuellement la route. Il s’agit d’un site d’un aéroport majeur qui a été construit à l’époque coloniale mais qui a toujours son caractère à ce jour. La base militaire d’Andrakaka est immense, tant en taille qu’en longueur, en raison de la beauté du lieu où elle a été construite. Mais, sa mention semble être devenue une vaine promesse lors de la propagande.

L’on sait lors de la réunion du Directeur général de l’APMF Agence portuaire maritime et fluviale, Jean Edmond Randrianantenaina, avec les autorités régionales et les usagers du port d’Antsiranana, que les différentes phases d’études vont être entamées à partir du mois d’août prochain. Ayant déjà bénéficié d’un financement de la Banque mondiale d’un montant de 700 000 dollars, les différentes étapes de ces études dureront neuf mois.

Selon les explications, le projet figure déjà dans le «Schéma Directeur National» du port, horizon 2035. Car les études portent sur le développement des cinq principaux ports du pays, dont Antsiranana fait partie.

Ce projet comprend essentiellement l’agrandissement du port actuel et l’extension vers Andrakaka, y compris les études avant sommaire, les détails ainsi que les études environnementales et sociales. Cela permet d’avoir une certaine confiance pour sa réalisation. Une fois les travaux terminés, le port actuel serait réservé à la pêche et aux marchandises , tandis que Andrakaka consisterait à offrir de nouveaux postes à quai pour les navires porte-conteneurs et les pétroliers.

A cet effet , deux nouveaux quais de 12 mètres de profondeur pour conteneurs, avec 6,5ha de terre-plein, seront en perspective.

Réinventer le port

La vision de ce projet revêt un intérêt assuré aussi bien pour le port, que pour la communauté portuaire et la région. En plus d’une nouvelle réalisation, qui répondra à toutes les normes et exigences techniques, économiques, et opérationnelles, de nouveaux aménagements au niveau de l’actuel port seront à envisager à l’effet de réaliser une zone touristique proprement dite, qui profitera aux habitants de la région ainsi que ses visiteurs.

L’aboutissement de ce schéma directeur national d’aménagement permettra aussi de réinventer le port d’Antsiranana et d’accroitre son efficacité dans la chaîne logistique de transport, il contribuera ainsi à la compétitivité de ses clients en fournissant des services efficaces couvrant leurs besoins en transport maritime, transport terrestre et services logistiques.

Ce projet, faisant partie intégrante des projets présidentiels, et destiné à tracter une forte croissance économique au niveau régional et national, comprend la mise en place d’un complexe infrastructurel composé d’un aéroport international gros porteur, d’un port multi-usage en eau profonde muni d’infrastructure relatives au maintien d’une chaîne de froid, d’un pont reliant la ville d’Antsiranana au site du projet et d’une nouvelle route de 47km qui contournerait le cite antsiranais.

«Le plateau d’Andrakaka remplacera l’aéroport d’Arrachart. Ce sera un hub aéroportuaire comme Addis-Abeba» a avancé le directeur général de l’APMF.

Mais, dans tous les cas, il suffit de rêver.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter