Sport

Athlétisme – Les dates des championnats chamboulées

Les championnats nationaux open reportés fin mai.

La direction générale des Sports avait envoyé une lettre aux présidents de Fédérations sportives.
Celle-ci a pour objet le report des activités pour cause de législatives. « Le ministère de la Jeunesse et des sports recommande à toutes les Fédérations sportives et leurs démembrements, ainsi qu’à toutes les autres associations œuvrant dans le sport, de reporter à une date ultérieure toute organisation de compétitions, regroupements, stages sportifs prévus se tenir entre le 24 et le 28 mai 2019…». Tel est l’extrait de ladite lettre de la DGS.
Par conséquent, le calendrier des activités de la Fédération malgache d’athlé­tisme est, entre autres, chamboulé. Les championnats de Madagascar, toutes catégories, avaient été programmés du 24 au 26 mai et ont dû être repoussés du 29 au 31 mai au stade d’Alarobia.
Ce sommet national est prévu servir de dernier test de sélection pour les athlètes en vue des Jeux des îles de l’océan Indien (19 au 28 juillet,) mais en vain.
Les championnats des jeunes, prévus au départ du 17 au 19 mai, puis reportés du 31 mai au 2 juin, n’auront finalement lieu qu’après les Jeux des îles, vers le deuxième week-end du mois d’août.

«Le Comité international des Jeux nous exige de remettre avant la fin mai la liste définitive de nos athlètes. De plus, le ministère nous recommande aussi d’envoyer au plus tard ce jour (hier) la liste finale », informe la présidente de la Fédération, Norolalao Andria­mahazo. Hier, la Fédération a envoyé auprès du ministère et du Comité olympique malgache une liste de trente athlètes, quota de l’athlétisme, ainsi qu’une autre liste de dix remplaçants et cinq encadreurs techniques.

« Ainsi, nous étions obligés d’appliquer d’autres critères de sélection, notamment la performance des athlètes présélectionnés lors des compétitions depuis janvier, nationales ou internationales qui sont valables pour les locaux et expatriés », a souligné le directeur technique national, Tsiry Rakotomalala.
La Fédération a aussi envoyé auprès du ministère la liste des athlètes, au nombre de quinze, pour suivre le stage d’un mois en Chine, du 10 juin au 5 juillet. Un malentendu a été constaté entre la Fédération et le ministère sur la désignation d’un entraineur.
Elle a proposé le spécialiste en sprint et haies alors que le ministère a désigné l’ancien marathonien, Mahatana Jean de la Croix.
«Le gouvernement chinois nous a proposé un stage de suivi et évaluation des présélectionnés aux Jeux. L’ambassade de Chine a alloué un budget destiné à une formation de deux ca­dres du ministère que nous avons cédé aux cadres sportifs. Mahatana est membre du Conseil de discipline de la Fédération, on l’a désigné en tant qu’encadreur des athlètes et non entraineur », a clarifié Rosa Rako­tozafy, jointe au téléphone.