Culture

Musique – Fanja Andriamanantena : « Mozika tsotr’izao » honore la jeune génération

Fanja Andriamanantena accorde une place aux jeunes chanteurs actuels dans « Mozika tsotr’izao ».

L’un des grands projets qui lui tiennent à cœur . La 3ème édition du « Mozika tsotr’izao » de Fanja Andriamanantena se découvre enfin en scène.

Il lui aura fallu du temps pour le concrétiser, le peaufiner, puis le produire et enfin le dévoiler aux mélomanes de tous horizons. Le projet « Mozika tsotr’izao » de Fanja Andriamanantena s’expose enfin au-devant de la scène au bout de plus de cinq années de travail, de recherches et surtout de rencontres artistiques diverses.

Ce n’est pas du tout facile de sortir un album qui retranscrit aussi bien votre musique, votre passion et surtout votre personnalité. Ainsi, malgré son expérience dans le domaine, Fanja Andriamanantena, en illustre matriarche de toute la communauté des chanteurs et musiciens actuels, tenait absolument à bien faire les choses. Avec plus d’un demi-siècle de carrière au compteur, celle que ses pairs surnomment tendrement « Maman », nous livre ce 29 février à partir de 16h30 à la City Ivandry, la troisième version de son « Mozika tsotr’izao ». Affichant surtout cette fois-ci à ses côtés la jeune génération, car aux dernières nouvelles, on y retrouvera entre autres Nate Tex, Fy Rasolofoniaina, Gaëlle Tsirininofy ou encore Farakely, sans oublier les talentueux jazzmen du Malagasy Jazz Experience (MJE). Le projet continue à s’enrichir et de belles surprises ainsi que des collaborations inédites restent toujours à prévoir de la part de Fanja Andria­manantena.

Douceur et volupté

Au milieu des années 2000, le concept de « Mozika tsotr’izao » apporté par Fanja Andriamanantena s’est affirmé comme une belle révolution pour le public mélomane. L’idée est assez simple, mais efficace de la part de l’auteure et compositrice émérite qu’elle est, à savoir réunir les plus grandes voix de la scène musicale malgache et les faire chanter ensemble.

Depuis, une véritable communion musicale s’est ainsi découverte et a transcendé le public par sa douceur, sa grâce et surtout l’harmonie qui en résulte. On se rappelle notamment du titre « Feo roa », interprété par Lalie et Nanie, qui a envoûté plus d’un. Prémices de cette 3ème édition de « Mozika tsotr’izao », le titre « Ho namako », interprété par Faniah, Manoa Ralisiarimanitra, Bim et Fidy Dibl, nous a déjà donné un avant-goût du projet l’année dernière.

S’étant perfectionné et évolué, le concept revient alors avec plus d’entrain et de dynamisme, porté par l’énergie des jeunes chanteurs avec qui Fanja Andria­manantena collabore et qui sont sous sa bienveillance. Ce 29 février à la City Ivandry, ce sera un voyage musical teinté de poésie, mais
surtout de romantisme promettant d’éblouir à la fois les yeux et les oreilles.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter