Accueil » Régions » Ambohitsilaozana – Deux personnes meurent électrocutées
Régions

Ambohitsilaozana – Deux personnes meurent électrocutées

Les poteaux en béton armé supportent mieux  le poids des câbles des lignes à haute tension.

Tuées sur le coup. Suite à l’effondrement de poteaux de la ligne électrique à haute tension, deux personnes sont mortes dans la rue traversant le quartier de Vohitsara, une localité située à deux kilomètres au Sud de la commune rurale d’Ambohi­tsilaozana du district d’Ambatondrazaka. La tragédie est survenue samedi dernier vers 19 h en pleine pluie torrentielle, selon des témoins oculaires.
« L’un des grands câbles est tombé sur la nuque de l’homme qui conduisait une moto. Il est mort sur le coup tandis que son passager a été expulsé du deux-roues et a atterri dans le canal bordant la rue. Ce dernier n’a pas été touché par le câble mais il est hospitalisé à cause des blessures sur son côté gauche », a raconté un témoin de l’accident mortel. Ce qui suppose que la victime serait passée sur le lieu au moment où les poteaux et les câbles sont tombés.
« Un motoculteur à remorque transportant des personnes est ensuite arrivé. Un garçon, présent au moment du drame, est accouru vers le motoculteur pour tenter de prévenir le danger. Mais dans le noir, il n’a pas repéré l’endroit où le câble a chuté. Il a marché sur le câble et il est mort sur le coup », a relaté un autre témoin, les larmes aux yeux, avant de dire : « c’était un élève du lycée Ranohavimanana Norbert d’Ambatondrazaka, qui passait son week-end en famille ».
Selon des habitants des endroits traversés par la ligne à haute tension, des mesures devraient être prises afin d’éviter de tels accidents. Ils prétendent que ça fait actuellement quatre personnes mortes électrocutées à cause des chutes des poteaux.
« La plupart des poteaux sont en bois sur cette zone alors que le bois ne résiste pas à l’humidité. Enfoncés dans le sol dont la majeure partie devient une boue à cause de la pluie, ils tombent facilement à la longue. De surcroît, ces poteaux en bois portent des câbles qui pèsent des tonnes. C’est pourquoi l’on utilise des poteaux en béton armé bien résistants et bien enfoncés dans le sol, ou encore des pylônes à haubans pour éviter, du moins pour diminuer tous les dangers qui sont inévitablement mortels», explique un ancien technicien chargé des projets d’installation des lignes électriques à haute et très haute tension. Il a voulu garder l’anonymat.

 

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi