Accueil » Faits divers » ANTEHIROKA – Trois bandits attaquent chez un général retraité
Faits divers

ANTEHIROKA – Trois bandits attaquent chez un général retraité

 Le ratissage s’est déroulé dans le noir.

Un officier de l’armée à la retraite a été blessé en affrontant trois cambrioleurs armés, chez lui, à Ambohijanahary Antehiroka, hier vers 1h45 du matin. Les gendarmes sont intervenus.

L’insécurité n’épargne personne. Cette fois, un officier de la cinquième promotion de l’Académie militaire (ACMIL), et sa famille vivant à Ambohijanahary Antehiroka en ont fait les frais. Hier, aux alentours de 1h45 du matin, des cambrioleurs ont essayé de dévaliser leur maison. Trois inconnus, à visage découvert, sont venus chez le militaire à cette heure-là dans l’intention de voler. Ils portaient de torches et une barre à mine. Ils ont pénétré de force dans la demeure. Au moindre bruit, le chef de famille s’est réveillé et est allé vérifier. Très prudent, l’officier a eu le courage de se dresser contre le trio sûrement prêt à tuer. Heureusement, il a réussi à les repousser au terme d’une effroyable lutte corps à corps. Néanmoins, il a légèrement été blessé au niveau de sa tête. Les malfaiteurs se sont enfuis en emportant deux téléphones et un ordinateur portable de marque Samsung qu’ils ont pu dérober. Avisé des faits en premier, le commandant de compagnie territoriale de la gendarmerie nationale d’Ambohidratrimo a immédiatement transmis l’alerte au chef du poste avancé d’Ambohibao. L’équipe de celui-ci a rejoint les lieux.

Ratissage

Mais à leur arrivée, à 2h10 du matin, les cambrioleurs s’étaient déjà évanouis dans les labyrinthes du quartier, ne laissant aucune trace dans le noir. L’officier a été transporté dans un centre médical interentreprises dans le sixième arrondissement pour être soigné. Les gendarmes ont procédé à un ratissage. Aucune arrestation n’est toujours intervenue, selon les dernières informations. L’unité cynophile du centre de reproduction, de formation et de dressage canin (CRFDC) d’Ivato a été appelée à renforcer la recherche. Une enquête a également été ouverte suivie d’une collecte de renseignements territoriaux. Outre cette nouvelle affaire, la gendarmerie de la même compagnie travaille d’arrache-pied en ce moment pour dénouer un meurtre commis samedi, dont la victime est un homme ayant une nationalité triple, à savoir malgache, française et allemande. Des proches du défunt seraient déjà arrêtés.

 

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter