Accueil » Economie » AIDES FINANCIÈRES – Deux accords signés avec la BAD
Economie

AIDES FINANCIÈRES – Deux accords signés avec la BAD

Le traditionnel échange de documents pour sceller l’accord.

Deux nouveaux accords de financements ont été conclus hier entre Madagascar et la Banque africaine de développement (BAD).

Bonne entente. Les relations de Madagascar avec la Banque africaine de développement ne cessent de s’améliorer. Hier, son représentant résident Adam Amoumoun a signé deux accords de financement avec Rindra Hasimbelo Rabarinirinarison, ministre de l’Économie et des finances, à Antaninarenina. Un accord de financement additionnel du Programme de financement des risques de catastrophes en Afrique (ADRiFi) et un accord d’avance de préparation du Projet de Mobilisation, Protection, valorisation de la ressource en eau et de renforcement de la résilience au changement climatique-PMP VREAU.
La cérémonie a vu la présence du ministre de l’Eau, de l’assainissement et de l’hygiène, Fidiniavo Ravokatra, et du Secrétaire exécutif de la Cellule de prévention et gestion des urgences, CGPU, et Coordonnateur national du programme ADRIFI, le Général de Division aérienne Mamy Razakanaivo.
Dans le concret, le premier est un don multi-donateur administré par la BAD, de 4,7 millions USD, d’un accord de don de la Facilité Africaine pour la Transition (FAT) de 5,875 millions USD, et d’un accord de prêt, toujours de la FAT de 7,111 millions USD. Ce financement a pour objectif de promouvoir la résilience et la réponse aux chocs climatiques à Madagascar, en améliorant la gestion des risques de catastrophes naturelles et l’adaptation au changement climatique. Par ailleurs, la contribution de Madagascar dans cet accord s’élève à 1,547 millions USD.

Aléas climatiques

Le second accord, qui s’élève à 3,49 millions USD, permettra à la Grande Île de renforcer la résilience des écosystèmes et des populations face aux effets du changement climatique, par des actions de mobilisation, protection, valorisation des ressources en eau. Durant son discours, Rindra Hasimbelo Rabarinirinarison, a insisté sur le fait que Madagascar doit renforcer sa capacité à faire face aux aléas climatiques. Et cette aide de la BAD arrive à point nommé. Les deux personnalités ont profité de cette cérémonie pour exprimer leur satisfaction sur la collaboration entre leurs institutions.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter