Accueil » Social » ANTANANARIVO – Délabrement des rues à la veille de la saison des pluies
Social

ANTANANARIVO – Délabrement des rues à la veille de la saison des pluies

Presque dans toute la ville, les chaussées sont détériorées.

Les embouteillages s’intensifient durant les heures de pointe dans plusieurs quartiers de la capitale. La dégradation des rues dans la ville d’Antananarivo en sont les principales causes. «Il me faut près de trente minutes pour relier Ampandrana et Andravoahangy-ambony, le matin. Des nids-de-poule perturbent la circulation sur la Route circulaire», explique un transporteur, hier. Des nids-de-poule se forment sur plusieurs axes. Ces trous se creusent sur les chaussées, entre autres, aux 67 Ha, à Ampefiloha, à Ankadifotsy-Befelatanana, à Behoririka. La rue Rainibetsimisaraka à Tsaralalàna n’est plus qu’une route secondaire.

Même des chaussées, récemment réhabilitées, sont déjà dégradées, comme celle que l’on voit aux 67 Ha-Vatobe. Ces cavités dans les chaussées risquent de s’ agrandir, pendant cette saison des pluies. De nouveaux trous risquent également d’apparaitre sur d’autres chaussées, avec l’arrivée de la pluie. Car les goudrons se dégradent avec le temps et l’eau favorise l’apparition des nids-de-poule.

Finalement, l’annonce de la réhabilitation de toutes les rues délabrées dans la ville des Mille, avant la saison des pluies 2022-2023, au mois de février, n’était qu’un effet d’annonce. Certes, des travaux de réfection ont été faits à Antohomadinika, aux 67 Ha, ou encore à Anosipatrana, à Ambohipo, et à Ambolokandrina.

Mais beaucoup de voies n’ont pas été touchées. Nous avons essayé de joindre la commune urbaine d’Antana­narivo et la région Analamanga, les responsables de l’entretien de ces chaussées, pour connaitre leurs avis sur ces dégradations, mais ni l’un ni l’autre n’a été joignable. L’état des rues risque d’empirer, d’ici la fin de la période des pluies.

1 commentaire

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

  • Et il est où l’autre pour voir aussi si les normes de qualité de ces réfections ont été respectées ? La population d’Antananarivo est invitée à manifester sans états d’âmes dans les urnes en 2023 leurs exaspérations face au délestage , aux rues dégradées et à ces augmentations injustifiées des impôts fonciers … L’attentat bidon se précise de plus en plus et ne sera pas un échappatoire …