Economie

Achats quotidiens – Chute de la consommation en quatre mois

En marge de la présentation hier de l’événement « Grande Braderie de Mada­gascar » à partir du mercredi de la semaine prochaine, Harilala Ramanantsoa a évoqué « la chute de la consommation perceptible ces quatre
derniers mois, c’est-à-dire depuis Juin ». Selon toujours Harilala Ramanantsoa, « ce n’est que maintenant que tout se normalise et que les foyers s’apprêtent à consommer, à privilégier l’achat mais avec une tendance basée sur la quête du moins cher ». Visiblement, les bourses de chaque ménage ont dû faire face à des obligations subites, notamment celles liées à la scolarité des enfants.

Selon une mère de famille, Antsa Natiora Falinantenaina, « En bonne femme au foyer, le choix s’impose pour effectuer des achats là où le rapport qualité-prix existe. Les dépenses seront orientées vers tout ce qui est abordable. Le budget familial est fortement marqué par des dépenses qu’il a fallu effectuer comme la réinscription des enfants à faire avant la fin de l’année scolaire en cours, et mettre de l’argent de côté pour affronter la rentrée laquelle est anticipée contrairement aux prévisions d’une rentrée en Janvier a été devenu un must ».

La trésorerie de chaque famille commence à se relever en ce moment et la consommation est censée prendre un essor même timide. S’agissant des prix à la consommation qui ont connu des fluctuations ces temps-ci, la ministre responsable, Lantosoa Rakotomalala a parlé samedi, « D’une étude sur les prix de références à adopter pour les produits de consommation courante, de première nécessité, voire de tous types de produits. Cette semaine est consacrée à la mise en place d’une structure des prix ».

La survie des ménages dépend de l’existence d’une facilité d’accès à la qualité malgré le pouvoir d’achat en période actuelle de reprise de force. « Le contexte est actuellement propice pour la relance des activités commerciales afin de permettre également aux commerçants de disposer de moyens pour pouvoir financer leurs achats pour effectuer des reventes lors des fêtes de fin d’année. Lors de la Grande Braderie de Madagascar pour cinq jours, les consommateurs quant à eux, bénéficieront d’une réduction de 15% sur les prix de tous les produits. Entre l’offre et la demande, la liquidation totale pour le cas des marchandises rejoint le besoin des consommateurs ».

 

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter