Accueil » Social » ÉPIDÉMIE DE CORONAVIRUS – La vaccination des enfants en discussion
Social

ÉPIDÉMIE DE CORONAVIRUS – La vaccination des enfants en discussion

Ted  Chalban  (à  g),  le  coordinateur  principal  du  Partenaire mondial  de  l’administration  des  vaccins.

Les enfants pourront faire partie du public cible de la vaccination anti-Covid, prochainement. Ce projet est actuellement en discussion.

L’administration du vaccin anti-Covid-19 chez les enfants est envisagée. « Le Groupe technique de travail national sur la vaccination (GTTN) examine l’immunisation des enfants et des jeunes de moins de 18 ans. Nous attendons la réponse des scientifiques, sur la possibilité d’avancer à la vaccination des enfants contre la Covid-19. », annonce le Dr Rivo Rakotonavalona, directeur du Programme élargi de vaccination anti-Covid auprès du ministère de la Santé publique. C’était à l’hôtel Carlton, hier, dans le cadre de la rencontre entre le coordinateur principal du Partenaire mondial de l’administration des vaccins contre la Covid-19 et les média, pour plaider en faveur de l’urgence de transformer les doses de vaccin en communautés vaccinées et protégées.

Les enfants ne sont pas épargnés par ce dangereux virus. Des pédiatres ont rapporté l’existence d’enfants qui développaient les formes graves de la maladie de coronavirus, depuis la première vague de l’épidémie à Madagascar, si au début, elles ne touchaient que les personnes âgées et celles qui présentaient des comorbidités.

Continuer l’effort

Au mois de décembre dernier, lors de la troisième vague de l’épidémie de coronavirus à Madagascar, même des nourrissons ont été testés positifs au Test de diagnostic rapide (TDR). « Des enfants ont succombé à cette maladie. Les chiffres sur le nombre d’enfants décédés ne sont pas disponibles car le diagnostic est limité. », affirme un pédiatre d’un centre hospitalier universitaire. Ce médecin souligne que la vaccination anti-Covid chez les enfants ne peut commencer sans sécurité. « Plusieurs études sont effectuées, avant l’administration de ce vaccin. », enchaîne la source.

À l’étranger, l’administration du vaccin anti-Covid19 chez les enfants de 6 mois à 17 ans est déjà validée. Reste à savoir si les parents seront partants à faire vacciner leurs enfants contre la Covid-19. Même les adultes sont réticents. C’est la raison pour laquelle, le taux de couverture vaccinal est très faible, à Madagascar. Moins de 10% de la population sont immunisées. Ce qui place Madagascar dans la liste des cinq pays d’Afrique à avoir le plus faible taux de couverture vaccinale contre la Covid-19.

  « Il est important de continuer l’effort contre la Covid-19 car la pandémie n’est pas terminée. Onze mille morts (ndlr : au niveau mondial), la semaine passée. Si l’on continue l’effort, si on utilise les outils qui sont à notre disposition, y compris le vaccin qui peut lutter contre les formes graves de la maladie, on peut voir le début de la fin. », déclare Ted Chalban, le coordi n a t e u r p ri n ci p al d u Partenaire mondial de l’administration des vaccins. « Le vaccin est important non seulement pour la santé, en partie des personnes âgées, des personnes vivant avec des comorbidités, et celles qui interagissent avec de nombreuses personnes au marché, par exemple. C’est important pour l’économie. Le pays a besoin d’un regain économique. Si on veut attirer les investisseurs, les touristes, avoir un bon taux de vaccination rassure. », recommande-t-il.

1 commentaire

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter