Accueil » Magazine » Evolution pandémique – Le coronavirus reste alarmant dans le Nord
Magazine Santé

Evolution pandémique – Le coronavirus reste alarmant dans le Nord

Hier la Professeure Hanta Marie Danielle Vololontiana a révélé quinze nouveaux contaminés dans la région Diana et quatre dans la région Sava.

C’est dans la ville d’Antsiranana à l’extrême Nord du pays et dans les villes à sa proximité que la pandémie de coronavirus continue de prendre une dimension expansive.

Dans la région Diana, dont le chef-lieu est Antsiranana, les débats autour de l’entrée ou non en reconfinement total agitent les citoyens, opérateurs économiques et les responsables étatiques. Quinze nouveaux contaminés sont rapportés hier dans cette région. « Jusqu’à nouvel ordre, il n’y a pas de décision visant à remettre la population en confinement », réagit le gouverneur Arona Daodo Marisiky. La vie normale connaît son rythme ordinaire à Antsiranana et dans toutes les localités dans la région Diana. A la lecture d’une mesure préfectorale toujours en vigueur et prise le 7 septembre dernier, les activités administratives et économiques reprennent. Pour le centre opérationnel de commandement de la lutte contre le coronavirus dans la région Diana, « Cent trente-neuf personnes sont actuellement en cours de traitement dans la région dont cent vingt-trois dans la ville d’Antsiranana, onze en zone suburbaine, cinq à Ambilobe, et il n’y a plus de malade du coronavirus à Nosy-Be et à Ambanja ». L’annonce des sept guéris à savoir six à Antsiranana et un à Ambilobe s’est également effectuée hier.

Trente tests d’identification du coronavirus ont été réalisés dans la région Diana selon les responsables. Les quinze cas positifs d’hier ont été détectés après l’analyse des tests selon toujours les précisions. Tandis que dans la majorité des régions, la pandémie stagne actuellement, le Nord de l’île enregistre une hausse journalière des nouveaux cas positifs. Dans la région Sava où dix guéris ont été constatés hier, les villes de Sambava et d’Andapa totalisent quatre nouveaux cas. A l’échelle nationale, quatre cent cinquante-trois tests ont permis d’identifier le coronavirus chez soixante-huit personnes. Avec un décès supplémentaire annoncé hier, un total de deux-cent quinze personnes mortes du coronavirus a été signalé hier par la Professeure Hanta Marie Danielle Vololontiana, porte-parole du centre de commandement opérationnel de la lutte contre le coronavirus. Trente nouveaux guéris dans l’ensemble du pays ont été connus hier.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi